BFMTV

Jeannette Bougrab qualifie Luz d'"usurpateur"

Jeannette Bougrab, le 9 janvier 2015

Jeannette Bougrab, le 9 janvier 2015 - Eric Feferberg - AFP

Quatre mois après les attentats de "Charlie Hebdo", l'ex-compagne de Charb règle ses comptes avant de partir en Finlande.

Jeannette Bougrab, ex-compagne du dessinateur Charb qui est mort lors des attentats de janvier, en veut visiblement à Luz de ne plus vouloir dessiner Mahomet. Dans un entretien accordé à Valeurs Actuelles, l'ancienne secrétaire d'Etat à la Jeunesse de Nicolas Sarkozy s'en prend au dessinateur de Charlie Hebdo, le qualifiant de "médiocre" et d'"usurpateur".

"Moi, contrairement à Luz, je continue à parler du Prophète", déclare-t-elle dans le magazine qui rappelle son prochain départ pour la Finlande. Luz, illustrateur rescapé du journal satirique qui "écrit du XIe arrondissement", agace visiblement celle qui a partagé la vie de Charb. "Je ne dessinerai plus le personnage de Mahomet, il ne m'intéresse plus", a-t-il déclaré fin avril.

Il "finit le job" des frères Kouachi

D'après l'hebdomadaire, Luz ne doit la vie qu"à "une méchante gueule de bois". , "on a connu mieux comme héros", tacle encore Jeannette Bougrab, jugeant que le dessinateur, en décidant de ne plus représenter le Prophète, "finit le job" des frères Kouachi, les auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo

En janvier dernier, Jeannette Bougrab avait été critiquée par la famille et les proches du caricaturiste Charb pour ses différents témoignages sur cette relation dans les médias après les attentats contre Charlie Hebdo.

A. D.