BFMTV

Jamaal Bowman, jeune candidat noir, bat un cadre démocrate lors d'une primaire législative américaine

Jamaal Bowman s'adresse à ses supporteurs le 23 juin 2020 à Yonkers

Jamaal Bowman s'adresse à ses supporteurs le 23 juin 2020 à Yonkers - STEPHANIE KEITH © 2019 AFP

Le jeune candidat noir réformateur Jamaal Bowman détrône un ténor du parti démocrate à New York, à l'image d'Alexandria Ocasio-Cortez en 2018.

Le jeune candidat noir réformateur Jamaal Bowman est assuré de battre le cadre démocrate Eliot Engel (73 ans) au terme de la primaire législative de mardi à New York, et d'entrer au Congrès. C'est un nouveau signe du renouvellement de la classe politique américaine à gauche, à l'image de l'élection d'Alexandria Ocasio-Cortez en 2018.

Le résultat officiel du scrutin ne devrait pas être connu avant plusieurs jours, car tous les électeurs avaient la possibilité de voter par correspondance jusqu'au jour même de l'élection. Mais le dépouillement de la presque totalité des bureaux de vote montrait mercredi que Jamaal Bowman (44 ans) était quasiment crédité du double de voix de son principal adversaire, Eliot Engel, à 61% des suffrages exprimés contre 34%.

Fin d'une ère

Ce succès dans une circonscription acquise aux démocrates assure à ce proviseur d'un collège de Yonkers, au nord de New York, d'entrer à la Chambre des représentants à l'issue du scrutin législatif du 3 novembre.

C'est la fin d'une ère pour Eliot Engel, qui siège au Congrès sans discontinuer depuis 31 ans et était soutenu par Hillary Clinton et la chef de file des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

En 2018, Alexandria Ocasio-Cortez avait écarté une autre figure démocrate du Congrès, Joe Crowley, dans une circonscription implantée dans le Queens et le Bronx, à New York. Jamaal Bowman appartient à la même ligne réformatrice qu'"AOC" et a d'ailleurs adhéré à son idée d'un nouveau pacte environnemental, le "Green New Deal", présenté en février 2019.

IV avec AFP