BFMTV

Isère: le Conseil général annule les fêtes de Noël

Le 23 novembre 2012 à l'entrepôt de stockage de la banque alimentaire de Marseille. (Photo d'illustration)

Le 23 novembre 2012 à l'entrepôt de stockage de la banque alimentaire de Marseille. (Photo d'illustration) - -

Geste symbolique plus qu'économique, le Conseil général de l'Isère a décidé d'annuler les cérémonies de Noël et de reverser une partie de l'argent économisé à des associations.

Exit les cérémonies de voeux et les repas de Noël, cette année en Isère, le Conseil général a décidé de faire des économies. Un geste symbolique et solidaire, puisque la moitié des quelque 100.000 euros économisés sera reversée à des associations caritatives.

"Je pense qu'en période de crise économique, et donc sociale, telle que celle que nous vivons aujourd'hui, qui est très dure à vivre pour les gens, il faut que les élus donnent l'exemple, acceptent des restrictions bugdétaires dans tous les domaines, y compris dans le domaine du protocole, des cérémonies", explique ainsi André Vallini, président PS du Conseil général de l'Isère.

"Une bouffée d'oxygène"

Du côté des associations, on apprécie le geste "d'encouragement pour les bénévoles" qui apporte "une bouffée d'oxygène pour mettre en place les projets beaucoup plus tranquillement", témoigne ainsi Hamid Rezaï, responsable du Secours populaire de Grenoble.

Ces structures sont en effet très sollicitées en période de fêtes. "A partir du moment où il y a augmentation de la demande, nos besoins augmentent et tous les financements complémentaires sont les bienvenus", souligne Bernard Perry, responsable de la banque alimentaire de l'Isère.

Mais la décision ne fait pas l’unanimité au sein du Conseil général. L'opposition UMP évoque notamment une mesure démagogique.

M. R. avec Olivier Jouglard et Pierre Millet