BFMTV

Intrusion à Gravelines: 4 mois avec sursis pour 17 militants de Greenpeace

BFMTV

Dix-sept militants de Greenpeace ont été condamnés lundi à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Dunkerque (Nord) pour avoir pénétré brièvement sur le site de la centrale nucléaire de Gravelines le 5 mars.

Trois d'entre eux ont également été condamnés à une amende de 500 euros pour avoir refusé de se soumettre à un prélèvement buccal destiné à établir leur empreinte génétique. Le parquet avait requis une amende de 5.000 euros à l'encontre de tous les prévenus, poursuivis pour violation de domicile.

"Si j'entends la volonté de Greenpeace de porter le débat sur la place publique, cela ne peut être fait n'importe comment", a déclaré le représentant du parquet Caroline Marchal, dans son réquisitoire, soulignant que "l'action était illégale".

Elle avait demandé 4 mois de prison avec sursis à l'encontre de 14 prévenus et 5 mois de prison avec sursis pour trois militants poursuivis également pour avoir refusé un prélèvement d'ADN.

D. N. avec AFP