BFMTV

Intempéries: "Les routes sont gorgées d'eau et il y a du vent", explique Aurélien, routier

-

- - -

Pas d'avion à Brest. Aucun départ de bateau de Saint Malo. Au total 240.000 foyers sont privés de courant, dont une bonne moitié en Bretagne. Et sur les routes, débris et pluie rendent la conduite difficile. Prudence.

La Bretagne a donc essuyé les vents les plus violents cette nuit avec des pointes dépassant parfois les 100km/h. Le plus dur est passé mais les autorités redoutent maintenant la pluie, la pluie qui succède au vent, avec déjà des inondations notamment sur les routes qui deviennent relativement dangereuses car pleines de débris. Soyez extrêmement vigilant donc si vous vous déplacez, ce qui ne manquera pas d'arriver en ce 24 décembre. Toute la journée ça va souffler assez fort. Des pointes à 100 km/h par exemple en région parisienne. Sur RMC ce mardi matin, Aurélien routier a décrit l'état de la route qu'il doit prendre contre vents et marées pour livrer de la nourriture...

La rédaction