BFMTV

VIDEO. Landes: l'agression d'Allain Bougrain-Dubourg fait le tour du monde

Photographié lundi en train de chasser à coups de pelle des militants écolos, dont Allain Bourgrain-Dubourg, dans les Landes, un homme en slip est depuis devenu le héros d'Internet.

"Nous sommes tous ce Français en slip avec une pelle". La photo de cet homme qui a accueilli lundi des militants de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et des journalistes, sans pantalon mais armé d'une pelle, a fait le tour du monde.

La scène se passe dans les Landes. On voit cet homme, âgé d'une soixantaine d'années, menacer Allain Bougrain-Dubourg et des journalistes, cuisses à l'air et outil à la main, l'air furieux. Les militants de la LPO entendaient dénoncer "le braconnage des pinsons" dans les Landes. Ils ont été reçus.

"Vive l'homme à la pelle"

Il ne faudra que quelques minutes pour que la photo soit détournée sur Twitter, offrant les meilleures parodies.

Même la presse internationale s'est fait l'écho de ce meme à la française. "La situation captée par cette photo était sans doute sérieuse, mais beaucoup l'ont trouvée hilarante", écrit CBS Canada. "He is now une grande meme", se gausse le New York Magazine. "Vive le shovel guy!" (vive l'homme à la pelle), conclut Buzzfeed

Le combat de la Ligue pour la protection des oiseaux

Au total, une demi-douzaine de militants de la LPO suivis par autant de journalistes avaient pénétré dans un champ de maïs à Audon, à 30 km de Mont-de-Marsan, où ils avaient repéré des pièges à oiseaux, appelés "matoles" dans le Sud-Ouest.

Alors qu'ils commençaient à les détruire, l'homme au slip, un riverain, est sorti de chez lui une pelle au poing, insultant militants et journalistes et frappant certains d'entre eux avec l'outil.

"Quand on a voulu retirer les matoles, des gens sont sortis dans une grande violence, nous avons pris trois ou quatre coups de pelle, on est quatre ou cinq dans ce cas", a déclaré Alain Bougrain-Dubourg, le président de LPO. Un second riverain est aussi sorti en brandissant un outil agricole pour menacer écologistes et journalistes, tentant d'arracher appareils photo et caméra. Les pneus des véhicules de certains écologistes et journalistes ont aussi été crevés.

A. K.