BFMTV

Un contribuable décédé reçoit un courrier du fisc au cimetière

Le maire d'Autheuil, Béatrice Devedjian, refuse d'ouvrir la lettre: ce sera aux descendants du destinataire d'en prendre connaissance.

Le maire d'Autheuil, Béatrice Devedjian, refuse d'ouvrir la lettre: ce sera aux descendants du destinataire d'en prendre connaissance. - -

SUR LES INTERNETS - L’administration fiscale ne lâche rien. Elle a envoyé, fin avril, un courrier à un contribuable décédé, à sa dernière adresse connue: le cimetière d’Autheuil dans l’Orne.

Pas moyen de reposer en paix... Selon une information du quotidien régional Ouest France, le Trésor Public a envoyé le 29 avril une lettre à un contribuable décédé depuis plusieurs mois. L’adresse: le cimetière où il est enterré.

Après une première lettre, envoyée le 25 avril, qui leur a été retournée, le fisc ne s’est pas démonté. Il a renvoyé une seconde missive en donnant pour adresse le cimetière où repose le contribuable. En allant jusqu’à indiquer, précision morbide, le numéro de la tombe de celui-ci.

"Cimetière d’Autheuil-tombe19-61190 Autheuil". En voyant une adresse aussi étonnante, le facteur a remis directement la lettre au maire de la commune, Béatrice Devedjian.

Selon le quotidien, la municipalité espère retrouver des descendants afin de leur remettre le fameux courrier. Courrier dont on ignore encore la teneur.

>> À lire sur Ouest-France.fr

Alizée Golfier