BFMTV

Son chariot à pain fait trop de bruit, le boulanger verbalisé pour tapage diurne

-

- - -

Parce qu'il fait trop de bruit avec le chariot dans lequel il transporte ses baguettes, un boulanger du village de Velaux (Bouches-du-Rhône) a reçu une amende pour tapage diurne.

"Un rappel à la loi m'indique que l'amende pour tapage diurne est de 68 euros et que des voisins se sont plaints", s'étonne Morgan Harmelin, boulanger de la place principale de Velaux (Bouches-du-Rhône) au micro de France Bleu Provence.

Il est reproché à l'artisan de faire trop de bruit en traînant, dans les rues de la petite commune, son chariot en osier dans lequel il transporte ses baguettes de pain entre son four et sa boutique. Pour ce trajet d'une cinquantaine de mètres, il utilise un chariot monté sur roulettes. 

"Je fais ce trajet en fourgon tôt le matin pour ne pas gêner le voisinage, mais en journée, je fais trois voyages à pied, le premier est à 9h, le dernier à 18h30", indique le jeune boulanger.

Plaintes des voisins

Les plaintes des voisins auprès de la police municipale sur le vacarme provoqué ont contraint les forces de l'ordre à envoyer un rappel à la loi et une amende au jeune homme. Celui-ci doit donc s'acquitter de la somme de 68 euros.

Dépité, il a quand même reçu le soutien de plusieurs voisins. Comme Lucette, qui se questionne au micro de France Bleu: "Et quand les enfants traînent tous les matins leurs cartables à roulettes, c'est pareil, alors, on va porter plainte?"

Ce qui est sûr, c'est que cette affaire de tapage diurne commence à faire fait grand bruit.

Sophie Motte