BFMTV

Lyon découvre le centenaire le plus rapide du monde

-

- - -

Robert Marchand, 100 ans, a établi vendredi à Lyon le record du centenaire le plus rapide sur 100 kilomètres à vélo, dans la catégorie des plus de 100 ans, spécialement créée pour lui par l'Union cycliste internationale (UCI).

Impressionnant Robert Marchand, juché sur son vélo de course à l'âge de 100 ans tout rond !
Maillot jaune moulant et casque assorti, retraité de longue date, le centenaire a établi vendredi à Lyon le record du centenaire le plus rapide sur 100 kilomètres à vélo, dans la catégorie des plus de 100 ans, spécialement créée pour lui par l'Union cycliste internationale (UCI).
Ancien pompier de Paris - on tient peut-être ici une partie du secret de son incroyable forme physique, Robert Marchand fêtera ses 101 ans en novembre, et peut se targuer d'avoir établi ce record en 4 heures 17 minutes et 27 secondes, avec une moyenne de plus de 23 km/heure, s'il vous plaît !
« J'ai fait un peu mieux que j'espérais. Mais quand même les derniers kilomètres c'était un peu dur », a déclaré le centenaire à son arrivée, habillé aux couleurs de son club l'Ardéchoise, et avec un peu de mal pour descendre seul de son vélo.
« Mission accomplie, bravo l'artiste », lui a lancé une amie en tendant un bouquet de fleurs à ce petit gabarit d'1,52m pour 51 kilos, devant les très nombreux journalistes venus assister à ses 300 tours de piste au vélodrome de Lyon, sous un grand ciel bleu.
L'épreuve a été validée par un chronométreur de la Fédération française de cyclisme... sans doute aussi incrédule que son chronomètre !

Un exploit sous haute surveillance

Son rythme cardiaque et sa respiration, entre autres critères physiologiques, ont été mesurés pendant toute la course, grâce à des capteurs répartis sur son corps, par des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).
« On peut faire de grandes performances jusqu'à des âges avancés comme Robert », a déclaré Véronique Billat, une chercheuse de l'Inserm venue suivre les performances de Robert Marchand.
Véronique suit Robert depuis le mois de mars et son premier record établi en Suisse. Spécialiste des "grands seniors" (plus de 80 ans), la scientifique explique que Robert Marchand a depuis réussi à augmenter sa consommation maximale d'oxygène, « meilleur indicateur de l'état de santé d'une personne ».

Dispense de contrôle antidopage

Le contrôle antidopage a été épargné à Robert Marchand, précise l'arbitre de la Fédération française de cyclisme : « On avait demandé un contrôle antidopage, a souligné Jean-Michel Meaudre, mais le ministère de la Jeunesse et des Sports ne l'a pas jugé utile », a-t-il ajouté en souriant, au vélodrome du parc de la Tête d'Or.
« C'est la première fois que je chronométrais une personne de cet âge-là, cela m'a fait plaisir, car d'habitude on est confronté au sport de haut niveau avec beaucoup d'argent en jeu et quand on voit toutes les affaires de dopage qui existent, là ce n'est que du sport, sans notion d'argent », a témoigné l'arbitre.
Selon lui, l'Union cycliste internationale a déjà fait savoir qu'elle était prête à homologuer le record du centenaire.

« J'ai usé de tout, abusé de rien »

« Je me sens comme un type qui a cent ans, je me sens bien. Je suis un type ordinaire. J'ai roulé en vélo pendant 52 ans, ce n'est pas d'aujourd'hui. J'ai commencé à faire du vélo à 14 ans, il y a eu la guerre, et après j'ai été à l'étranger. En 1978 j'ai repris le vélo et je n'ai plus jamais arrêté », a modestement expliqué le célèbre centenaire.
Robert Marchand a couru huit Bordeaux-Paris, quatre Paris-Roubaix, douze Ardéchoises mais ne veut pas qu'on le « traite comme un phénomène ».
« Le 2 septembre, j'ai fait les 100 derniers kilomètres de Paris-Cambrai, j'ai fait les 50 derniers kilomètres de Paris-Honfleur aussi », raconte-t-il, avant d'assurer n'avoir « pas de secret » pour expliquer sa forme.
« Toute ma vie, j'ai usé de tout mais je n'ai abusé de rien, je n'ai jamais fumé, ni bu sauf à des occasions de fête, et les femmes, je n'ai pas hésité non plus », a confié à l'entraînement celui qui vit dans un petit studio d'un immeuble HLM de Mitry-Mory, en Seine-et-Marne.
Parmi le public restreint, composé essentiellement d'amis du centenaire, André Darrigade, ancien champion cycliste ayant remporté 22 étapes du tour de France, avait fait le déplacement. Admiratif, forcément.

La Rédaction avec AFP