BFMTV

Loire: un sexagénaire échappe à la mort après un saut de 50 mètres

Les pompiers du groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp) ont pris en charge l'intervention au niveau du viaduc de Pélussin (Loire).

Les pompiers du groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp) ont pris en charge l'intervention au niveau du viaduc de Pélussin (Loire). - PHILIPPE MERLE

Un homme de 64 ans a été retrouvé conscient après un saut du haut d'un viaduc dans la Loire, ce mardi. L'homme s'en est miraculeusement sorti avec une fracture au coude.

Un homme a survécu à une tentative de suicide aux environs du viaduc de Pélussin (Loire), entre Lyon et Saint-Etienne. Les faits se seraient déroulés à l'aube ce mardi. C'est une habitante des environs, témoin de la scène, qui a alerté les autorités vers 8h30, comme le rapporte le quotidien régional Le Progrès.

Une équipe de pompiers du Grimp (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux), appuyée par l'hélicoptère du Samu 42, s'est rendue dans la zone escarpée à l'aplomb du point de chute, 56 mètres en contrebas du parapet. A leur arrivée, l'homme était conscient et a même pu décliner son identité.

Une chute amortie par une terrasse en bois

Héliportée jusqu'au CHU de Saint-Étienne, la victime souffre principalement d'une fracture à un coude.

D'après les premières constatations, sa chute a été amortie par une terrasse en bois souple, construite pour réceptionner en sécurité, ordinairement, les adeptes du saut à l'élastique qui s'élancent chaque samedi du viaduc.

Le gérant de la société de loisirs à sensations fortes s'est déjà engagé à offrir un saut à l'élastique au sexagénaire, sitôt qu'il sera remis sur pied.

Par C. N. avec AFP