BFMTV

Le baiser romantique était en fait une agression

Le baiser volé, immortalisé par Alfred Eisenstaedt

Le baiser volé, immortalisé par Alfred Eisenstaedt - -

La fin d’un mythe. L’une des photos considérées comme les plus romantiques au monde serait en fait une agression sexuelle. Le marin et l’infirmière ne se connaissaient pas et de nouveaux témoignages éclairent l’image sous un nouveau jour.

L’image a fait le tour du monde : un marin embrasse avec fougue une infirmière. Nous sommes à Times Square, le 14 août 1945, les Japonais viennent de capituler. C’est une photo de liesse, comme on en a tant vu à la Libération. Pourtant, 67 ans après, cette image considérée comme l'une des plus romantiques au monde vole en éclat.

"George était ivre et Greta ignorait sa présence"

Une bloggeuse anglaise, relayée par Slate relève ainsi, l'aveuglement collectif face à ce qui serait en fait une agression sexuelle. Sur son blog, elle explique ainsi avoir épluché la presse qui avait retrouvé les "tourtereaux", appelés George et Greta. Et que la scène n'avait en fait rien de romantique.

"Loin d’être un baiser entre un couple amoureux, on apprend que George et Greta étaient de parfaits étrangers, explique-t-elle. On apprend que George était ivre et que Greta ignorait sa présence, jusqu’à ce qu’elle se retrouve dans ses bras, ses lèvres sur les siennes." Et la tête fermement tenue par le marin.

"Je n'avais pas choisi d'être embrassée"

Les auteurs du livre, The Kissing Sailor, ont retrouvé les protagonistes du fameux baiser, George Mendonsa et Greta Zimmer Friedman. "Je n'avais pas choisi d'être embrassée. Ce type est juste apparu et m'a attrapée !", se souvient Greta, l'infirmière.

"Cet homme était très fort. Je ne l'ai pas embrassé. C'est lui qui m'a embrassée", assure-t-elle encore, des années après. Et la blogueuse de s'indigner qu'aucun journal, alors même qu'ils relayaient les propos de Greta, ne remarque que George avait commis une agression sexuelle.

Un précédent

De son côté, George raconte avec bonhommie, "Il y avait l'excitation que la guerre soit finie, et puis j'avais bu quelques verres. Alors quand j'ai vu cette infirmière, je l'ai attrapée et je l'ai embrassée."

Ce n'est pas la première fois qu'une photo perçue comme romantique dans un premier temps s'avère finalement totalement différente une fois le contexte connu. On se souvient ainsi, du couple allongé, pendant les manifestations au Canada en mai dernier, s'embrassant tendrement sous le regard de policiers. En réalité, le jeune homme tentait de calmer la jeune fille, blessée.