BFMTV

Fin du monde : le pic de Bugarach interdit d'accès le 21 décembre

Le pic de Bugarach serait l'un des refuges contre la fin du monde, d'après des rumeurs insistantes.

Le pic de Bugarach serait l'un des refuges contre la fin du monde, d'après des rumeurs insistantes. - -

Une rumeur donne le site de Bugarach comme l'un des refuges contre la fin du monde, censée se produire le 21 décembre. Pour éviter tout débordement, les autorités ont donc décidé de le fermer avant et après la date fatidique.

Il est censé être un refuge contre la fin du monde : le pic de Bugarach et ses galeries souterraines seront interdits d'accès le 21 décembre. La raison officielle annoncée par les autorités : il s'agit de dissuader un éventuel afflux "d'illuminés" qui seraient tentés d'y trouver refuge contre la fin du monde, annoncée à cette date par le calendrier Maya, a indiqué vendredi le préfet Eric Freysselinard à Carcassonne.

Les accès seront également interdits trois jours avant et un ou deux jours après, a-t-il dit. Une centaine de policiers et de pompiers contrôleront les accès au village de 200 âmes niché au pied de la montagne, dont la tranquillité a été passablement perturbée par sa récente notoriété.

Un pic de 1.231 mètres

De nombreuses théories font en effet du pic de Bugarach, dans les Pyrénées, un des endroits sur le globe où se réfugier pour échapper à la fin du monde le 21 décembre.

Le pic, avec ses 1.231 mètres et son impressionnant profil évoquant une piste de lancement ou d'atterrissage, se prête à de telles théories. Les Pyrénées cathares fourmillent elles-mêmes de légendes sur les Wisigoths, les Templiers ou les trésors cachés.