BFMTV

De retour de vacances, elle reçoit une facture de téléphone de 31.000 euros

La jeune femme avait pris une option pour se connecter aux réseaux sociaux. (image d'illustration)

La jeune femme avait pris une option pour se connecter aux réseaux sociaux. (image d'illustration) - Sébastien Bozon - AFP

Une jeune Ecossaise de 19 ans, qui rentrait d'un séjour en famille en Turquie, a eu la mauvaise surprise de recevoir une facture de téléphone astronomique. Elle assure avoir désactivé les données cellulaires de son smartphone.

Ses vacances lui ont coûté cher. De retour de vacances familiales en Turquie, une jeune Ecossaise de 19 ans a eu la mauvaise surprise de recevoir une facture de son opérateur téléphonique de près de 31.000 euros. Elle dénonce une surfacturation, la direction de l'opérateur assure qu'elle allait étudier son cas. 

Son séjour en Turquie débute le 9 juillet. Tout se passe bien. Cette jeune habitante de Dundee, au nord-est de l'Ecosse, assure avoir pris une option lui permettant d'obtenir 30 Mo de connexion internet pour 170 euros. L'Ecossaise voulait utiliser Facetime, Facebook et d'autres applications de réseaux sociaux pendant ses vacances.

Des SMS d'alerte

Mais quelques jours après son arrivée, elle reçoit un SMS l'informant qu'elle avait dépassé son forfait.

"Je suis devenue complètement folle, raconte-t-elle au Daily Mail. C'était un choc total."

Pour autant cette jeune employée dans l'administration croit d'abord à une blague. "Je pensais que c'était mon père qui se moquait de mon addiction pour les réseaux sociaux. Pour autant, la jeune femme, se pensant prévoyante, décide de désactiver les données cellulaires de son smartphone. 

L'opérateur contacté pour couper la connexion

Mais les mises en garde de l'opérateur téléphonique ne cessent d'arriver. "J'ai commencé à recevoir chaque jour des messages me disant que j'en avait pour 1.800 euros de dépassement, un autre de 420 euros..." La plaisanterie ne l'a fait plus rire quand la somme atteint les 5.800 euros.

Son père, "hystérique", contacte l'opérateur et demande à ce que la connexion du smartphone soit bloquée. Ainsi, pensant que ce problème là était réglé elle décide tout de même de profiter de ses derniers jours de vacances et réglera le problème un fois rentrée chez elle.

L'Ecossaise s'attend évidemment à payer plus cher que ces 35 euros de forfait habituels. Sauf que le couperet tombe: elle doit la somme de 31.000 euros à son opérateur. Elle alerte immédiatement les médias. "Je comprends pas pourquoi ils n'ont pas coupé ma connexion et que les données ont continué à charger", se demande-t-elle.

J.C.