BFMTV

Calais: 80 CRS contraints de passer la nuit dans leur fourgon à cause de punaises de lit

Les 80 CRS ont passé deux nuits sur le parking de l'hôtel

Les 80 CRS ont passé deux nuits sur le parking de l'hôtel - YANNICK GRAZIANI / AFP

Les membres de cette compagnie de CRS ont passé deux nuits sur le parking de l'hôtel avant d'être relogés.

C’est une expérience qu’ils n’oublieront probablement pas. Mardi dernier, 80 membres de la compagnie républicaine de sécurité (CRS) 48 de Châtel-Guyon, dans le Puy-de-Dôme, en mission à Calais ont été obligés de passer la nuit dans leur fourgon. La raison? L’hôtel qui les attendait était déjà occupé par des punaises de lit, raconte La Montagne.

"Durant le trajet pour se rendre à Calais, témoigne François Lorole, secrétaire régional adjoint pour la direction zonale sud-est CRS du syndicat Alliance, des collègues qui nous avaient précédés dans cette même structure nous ont envoyé des photos montrant ces punaises de lit, ainsi que des traces de piqûres sur leurs jambes…".

"Il y'avait des bestioles partout!"

Arrivés sur place, les CRS demandent que leurs chambres soient désinfectées. En attendant que cela soit fait, ils décident de dormir dans leurs véhicules sur le parking de l’hôtel dans un confort bien plus sommaire.

Mais le lendemain, les punaises de lit occupent toujours les lieux et obligent les 80 policiers à passer une nouvelle nuit dans leurs véhicules. "L’hôtel nous a dit qu’une entreprise était passée et n’avait rien trouvé, alors on est allés voir. Mais il y avait des bestioles partout!", raconte à La Voix du Nord le délégué local du syndicat UNSA-Police. Une solution de remplacement sera finalement trouvée. Les CRS finiront par être relogés à Abeville, à 1h de Calais, dans deux hôtels différents.

P.L