BFMTV

Inondations: le maire LR de Cannes en appelle aux stars

A la suite des intempéries de ces 3 et 4 octobre, David Lisnard, maire Les Républicains, lance un appel au don et à la solidarité. Il contact Sharon Stone et les présidents de jury du Festival de Cannes, en quête de financements pour la reconstruction de sa ville.

David Lisnard, le maire Les Républicains de Cannes, ville durement touchée par les inondations meurtrières début octobre, va lancer une "campagne de solidarité financière auprès du monde du cinéma, du luxe et de la musique".

Un appel contre le désastre financier et social

Je vais envoyer des e-mails aux grands patrons, à Sharon Stone, aux producteurs, à tous les présidents de jury du Festival de Cannes pour trouver de quoi financer la reconstruction de la ville", indique l'édile dans une interview au journal Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Je leur enverrai en ligne une vidéo en anglais montrant le volume des dégâts. Je fais cet appel aux dons car nous risquons de subir un vrai désastre financier et social", affirme le maire de la ville, célèbre dans le monde entier pour son festival consacré au septième art.

Une région sinistrée par les intempéries

Les intempéries qui ont frappé la Côte d'Azur dans la nuit du 3 au 4 octobre ont touché une petite bande littorale très urbanisée entre Mandelieu-la-Napoule et Nice. Elles ont fait au total 20 morts, dont quatre à Cannes. Selon David Lisnard, "Cannes a été la ville la plus sinistrée de toutes, concentrant 40 % des dégâts dans le département". "Quatre cents entreprises ont été sinistrées et sont confrontées à des difficultés de trésorerie car elles ont subi des pertes de matériel et n'ont parfois plus de moyens de paiement", souligne-t-il. "Quant au domaine public, nous avons 45 millions d'euros de travaux à réaliser: il faut réparer des routes, des bâtiments, des réseaux pluviaux.

"Il faut impérativement que l'activité touristique continue"

Et nous avons dû collecter 2.500 tonnes d'encombrants en l'espace de deux semaines,", détaille l'élu. Pour David Lisnard, "il faut impérativement que l'activité touristique continue, car c'est la moitié de notre PIB et la première pourvoyeuse d'emplois de la commune". Rappelant les dégâts subis par d'autres lieux touristiques de la Côte d'Azur, dont il est le président du comité régional du tourisme, il souhaite "arriver à montrer que la Côte d'Azur, qui est une marque mondiale, est en mesure d'accueillir les touristes et s'est relevée de ces inondations" et promet des opérations de promotion à l'étranger. Il y a deux semaines, David Lisnard avait aussi demandé au ministère des Finances "l'exonération totale ou partielle des impôts de toute nature des foyers fiscaux et entreprises sinistrés", après les intempéries.

A.-F. L. avec AFP