BFMTV

INFO RMC-BFMTV : la taxe foncière a augmenté de 21% en cinq ans

Info RMC/BFMTV, la taxe foncière a augmenté de 21% en cinq ans

Info RMC/BFMTV, la taxe foncière a augmenté de 21% en cinq ans - -

C'est une Info RMC/BFMTV, la taxe foncière a augmenté de 21% en cinq ans. Ce chiffre est une moyenne nationale calculée entre 2007 et 2012 selon les chiffres de l’Union nationale de la propriété immobilière.

Depuis 5 ans, l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) a mis en place l’observatoire des taxes foncières. Chaque année, l'UNPI publie donc un baromètre. Au total, les taxes foncières de 36 000 communes sont recensées. Pour cette année, avec la perspective des municipales, la hausse devrait être modérée. Mais si elle ne devrait pas atteindre des sommets cette année, elle a déjà largement augmenté au cours de ces cinq dernières années puisque selon l’UNPI cette hausse atteint 21%. Et ce chiffre est une moyenne. Dans certaines villes comme à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, la taxe d’habitation a augmenté de 31% « Ici ça augmente tout le temps et tous les ans. C’est environ 150 à 160 euros par an d’augmentation. Et quand on multiplie par le nombre d’années, sur 10 ans par exemple, l’augmentation c’est 200%. C’est trop ». Mais selon Didier Paillard, le maire communiste de la ville, ces augmentations sont justifiées. « Il faut produire des équipements et des écoles. On a construit 7 groupes scolaire (maternelles primaire centre de loisirs). Quand le quartier s’améliore, c’est un bien qui prend plus de valeurs aussi. Il y a un retour sur investissement ».

« Ça peut aller jusqu

Jean Perrin est le président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) et pour lui cette situation ne peut pas durer. Les propriétaires pour une part d’entre eux, ne peuvent plus s’en sortir avec des taxes toujours plus importantes et qui augmentent plus vite que l’inflation. « On est à 21%, explique-t-il sur RMC, c’est-à-dire le double de l’inflation ou de l’augmentation des revenus ou des retraites. Ça peut aller jusqu’à 500, 600 euros de plus à payer. Il y a des propriétaires qui vont devoir vendre la maison pour payer les impôts. C’est inadmissible, inconcevable. Il y a eu des transferts de charge de la part de l’Etat, les collectivités qui ne peuvent plus s’endetter car elles sont au maximum mais qui veulent continuer à faire des projets donc elles augmentent les taxes sur les propriétaires mais à ce moment-là ce sont ces derniers qui ne peuvent plus suivre ».

La Rédaction avec H. Perrier