BFMTV

Incident à Grigny : « on pense à un guet-apens»

-

- - -

Quatre policiers blessés, dont un hospitalisé : c'est le bilan d'un braquage qui tourne au guet-apens hier soir à Grigny.

Hier soir à Grigny (Essonne), une vingtaine d'individus (des adolescents et des jeunes adultes selon la sous-préfecture) ont attaqué les forces de l'ordre qui intervenaient sur le braquage d'une boulangerie. A l'arrivée de la police, les jeunes braqueurs ont pris la fuite avant d'être rejoints par une vingtaine d'autres individus. Deux d'entre eux ont sorti des fusils à pompe et fait feu en direction des policiers. Quatre policiers ont été blessés et, l'un d'entre eux a du être hospitalisé après avoir été blessé à une cuisse par des tirs de plomb. Il est sorti de l'hôpital dans la soirée tandis que le quartier était bouclé par de nombreux renforts de CRS et de gendarmes mobiles.

Selon Patrick Calvet, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, la situation est « inquiétante » car « cela fait plusieurs fois que des jeunes n'hésitent pas à tirer sur les forces de l'ordre ». Pour lui, plus qu'un simple braquage, il s'agit d'un « guet-apens » destiné à « faire venir les policiers et se bagarrer avec eux ».

La rédaction et Annabelle Roger