BFMTV

Incendie de Notre-Dame: notre patrimoine est-il aux normes?

L'incendie de Notre-Dame a relancé le questionnement sur l'état de salubrité de notre patrimoine, notamment des églises. A Paris, de nombreux édifices religieux sont en danger et les installations électriques de certains comme la Madeleine inquiètent les défenseurs du patrimoine.

Notre patrimoine est-il aux normes et doit-on craindre de voir d'autres monuments partir en fumée? Si à Notre-Dame (entretenue par l'Etat), les installations étaient aux normes électriques depuis 2010, dans certaines autres églises c'est loin d'être le cas.

L'église de La Madeleine, dont l'entretien incombe à la mairie de Paris, fait ainsi l'objet d'un arrêté de péril depuis 2011. En cause, le mauvais état de la corniche située sur la façade Est. Pour protéger les visiteurs, des filets ont été installés depuis plusieurs années. A l'intérieur, le constat est aussi alarmant. Didier Rykner, directeur de la rédaction de La Tribune de l'Art alerte sur les installations électriques.

"Là vous avez un passage dans lequel j'ai pris un certain nombre de photos, j'ai vu des fils branchés un peu n'importe comment, qui arrivent à des spots, qui arrivent on ne sait pas très bien où. Evidemment, ces branchements de fortune ne sont pas aux normes", constate ce spécialiste du patrimoine. 
Des branchements douteux dans l'église de La Madeleine.
Des branchements douteux dans l'église de La Madeleine. © Didier Rykner

Sur le site de La Tribune de l'Art, Didier Rykner a fait part de sa "colère", dénonçant "l'indécence" de la Ville de Paris de débloquer 50 millions d'euros pour la reconstruction de Notre-Dame alors les dons affluent et que de nombreux édifices parisiens sont en danger.

80 millions de budget pour le patrimoine religieux

Pour la Madeleine, le projet de restauration complète s'élève à 80 millions d'euros, soit le budget total débloqué par la mairie de Paris pour restaurer et entretenir l'intégralité des édifices religieux de la ville.

"Le diocèse de Paris et la Ville de Paris portent ensemble depuis 2015 un plan de restauration sur six ans, doté de 80 millions d'euros de fonds publics, un budget en hausse en comparaison de ceux alloués sous les précédentes mandatures", se justifie la mairie dans un communiqué commun avec le diocèse.

A ces 80 millions s'ajoutent également "plusieurs millions" de donations privées, mais ces sommes restent insuffisantes face à la complexité des interventions.

"On est sur des bâtiments qui sont très fragiles par nature. Ils sont anciens, ils ont une structure ancienne. Plus ils sont entretenus, mieux ils sont entretenus, mieux on limite le risque d'incendie ou de dégradation", appuie Fabien Opperman, historien du patrimoine. 

Le patrimoine religieux à Paris est de plus très vaste, la ville possède plus de 80 églises, une dizaine de temples et deux synagogues. 

Alexia Prunier, Caroline Bertolino, Perrine Storme avec Carole Blanchard