BFMTV

Hommage à Rémi Fraisse: 18 gardés à vue après une manifestation non déclarée à Lyon

BFMTV

Dix-huit personnes étaient en garde à vue vendredi matin après une manifestation non déclarée jeudi soir dans le centre-ville de Lyon à la mémoire de Rémi Fraisse, a-t-on appris auprès de la police confirmant une information du Progrès.

Alertés par les réseaux sociaux, environ 150 manifestants s'étaient rassemblés sur une place du 7e arrondissement de la ville dans la soirée en hommage au militant écologiste de 21 ans, probablement tué par une grenade offensive de gendarmerie lors de heurts sur le chantier du barrage de Sivens (Tarn), a indiqué à l'AFP le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP) du Rhône, Albert Doutre.

Souhaitant partir en cortège, le rassemblement non déclaré s'est heurté au refus de la police et deux personnes ont alors été interpellés pour des jets de projectiles à l'encontre des forces de l'ordre.

Selon le récit de la police, le groupe s'est alors dispersé avant qu'une cinquantaine de personnes ne se réunisse à nouveau, dégradant le matériel urbain en taguant ou mettant le feu à quelques poubelles. Seize autres personnes ont alors été interpellées.

Les gardés à vue appartiennent à "la mouvance anarchiste et de l'ultragauche", selon le DDSP. "Ce sont des individus qui manifestement essayent de rassembler un maximum de personnes dans le seul but d'en découdre avec la police", a commenté Albert Doutre.

D. N. avec AFP