BFMTV

Hédiard : le propriétaire recherché par la justice russe

-

- - -

Le milliardaire russe Sergueï Pougatchev est soupçonné d'escroquerie à grande échelle, révèle la presse moscovite ce jeudi 26 décembre 2013. En France, il est actuellement actionnaire majoritaire d'Hédiard.

La sulfureuse famille Pougatchev pourrait avoir des comptes à rendre à la justice russe. Dans le cadre d'une enquête sur la faillite de leur banque, Mejprombank, un avis de recherche a été lancé contre l'actuel propriétaire d'Hédiard, Sergueï Pougatchev, selon le quotidien Kommersant du jeudi 26 décembre 2013.

Actuellement à l'étranger, il est soupçonné d'escroquerie à grande échelle, un délit qui pourrait lui valoir dix ans de prison. Celui que la presse moscovite appelait le "banquier de Poutine" a perdu son soutien depuis la faillite de sa banque, en 2010.

En France, la famille Pougatchev est plus connue pour son rachat d'Hédiard, en 2009, et de France Soir, en 2010. Le journal, géré par le fils de l'oligarque, Alexandre Pougatchev, a été mis en liquidation judiciaire le 23 juillet 2012.

Un dernier sauvetage pour Hédiard en novembre

L'épicerie de luxe, elle, a été mise en redressement judiciaire le 24 octobre 2013, alors que la famille russe refusait d'investir à nouveau dans la marque déficitaire.

Mais le 22 novembre, Sergueï Pougatchev a accepté, in extremis, de renflouer les caisses d'Hédiard. Les magasins avaient ainsi pu rester ouverts pendant les fêtes. Au passage, le patron du magasin, Jean-Paul Barat, avait été remplacé par Fabrice Trivero, ex-directeur administratif de France Soir.

L'oligarque a annoncé envisager de ne plus être majoritaire à la tête d'Hédiard, et avoir mandaté la banque d'affaires Oddo pour trouver un nouveau partenaire. Un éloignement que Jean-Paul Barrat préparait déjà. Sur BFM Business, le 28 octobre 2013, il avait annoncé chercher "le meilleur investisseur pour la marque".

Joseph Sotinel avec AFP