BFMTV

Hautes-Pyrénées: deux gilets jaunes se "marient" sur un péage occupé

"Coco bel œil" et "Chouchoune" doivent maintenant officialiser administrativement leur union

"Coco bel œil" et "Chouchoune" doivent maintenant officialiser administrativement leur union - Twitter / comte00371427

Le couple, deux manifestants de la première heure, se sont rencontrés en marge d'un barrage.

Bien loin des scènes de violences qui ont une nouvelle fois touché Paris et plusieurs villes de province ce weekend en marge du quatrième rassemblement de gilets jaunes, la gare de péage de Séméac, dans les Hautes-Pyrénées, a été le théâtre d'un heureux événement. Samedi, "Chouchoune" et "Coco bel œil", deux manifestants qui se sont rencontrés sur place, se sont "mariés" rapporte La Dépêche.

Pour l'occasion, une cinquantaine d'invités étaient présents, entourant le couple vêtu intégralement de jaune. Leur union a été "officialisée" par "la maire du camp", un titre honorifique décerné à la cheffe des lieux. Cette dernière portait une perruque tricolore ainsi qu'une fausse écharpe d'élue.

"Chouchoune" et "Coco bel œil", après avoir été aspergés de riz par leurs convives, sont partis, à moto, pour leur voyage de noces... autour d'un rond point voisin. Avant leur départ, la "maire" leur a conseillé "de vivre d'amour et d'eau fraîche, surtout avec la conjoncture économique du moment" rapporte de nouveau le quotidien régional.

Pour que leur mariage soit officiellement reconnu,le couple devra toutefois se présenter devant un véritable représentant de l'Etat.

Hugo Septier