BFMTV

Aix: les intermittents du festival votent contre la grève à près de 80%

Intermittents du spectacle à Aix-en-Provence, le 14 juin 2014.

Intermittents du spectacle à Aix-en-Provence, le 14 juin 2014. - -

Le festival lyrique d'Aix-en-Provence devrait donc débuter le 2 juillet. Mais ce vote ne lève pas la possibilité d'annulations de spectacles lors de la manifestation.

Les salariés du festival lyrique d'Aix-en-Provence ont voté mercredi soir contre la grève, envoyant un signal fort sans que soit levée totalement la menace que fait peser le conflit des intermittents du spectacle sur cette manifestation phare de la saison.

Les salariés ont voté à 79,60% contre la grève lors d'une consultation à bulletins secrets. 87,2% des 461 inscrits ont voté (15,17 % de bulletins pour la grève; 4,97 % de bulletins blancs et 0,26% de bulletins nuls).

Ce vote, qui "renforce la détermination" de la direction du festival à assurer l'édition 2014 qui débute le 2 juillet, ne lève toutefois pas l'hypothèque de perturbations, voire d'annulations de spectacles, l'intervention d'intermittents extérieurs à la manifestation étant toujours possible.

Un vote "pipé"?

Au moment même où le vote se tenait à Aix-en-Provence, Guigou Chenevier, de la coordination des intermittents et précaires d'Avignon, indiquait lors d'un forum d'information dans la Cité des Papes avoir "conseillé aux salariés de boycotter ce vote organisé par la direction". Les intermittents d'Aix subissent "une pression monstrueuse" et le vote est "pipé", selon lui.

Le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, créé en 1948, est l'un des plus importants au monde avec les festivals de Salzbourg et Bayreuth, et génère, selon l'organisation, "quelque 65 millions d'euros de retombées économiques, dont 30 millions environ sur le territoire du Pays d'Aix, fournissant notamment au secteur touristique local une fréquentation importante".

Le mouvement des intermittents a déjà largement perturbé plusieurs festivals, comme le Printemps des comédiens à Montpellier, Montpellier Danse ou le Festival de Marseille, dont de nombreux spectacles ont été annulés.

A.S. avec AFP