BFMTV

Goodyear Amiens-Nord: 2 dirigeants de l'usine séquestrés sur le site

-

- - -

Les deux dirigeants sont séquestrés sur le site depuis 10h30 ce matin par la CGT et des salariés.

Deux dirigeants de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord (Somme), menacée de fermeture, étaient séquestrés sur le site du fabricant de pneumatiques depuis 10h30 lundi matin par la CGT et des salariés, a-t-on appris de sources concordantes.

"Là on est dans une salle de réunion, et le directeur (de production, NDLR) et la personne en charge du Point info conseil (le DRH, NDLR) sont avec nous, ils sont retenus pour le moment", a indiqué à l'AFP Franck Jurek, secrétaire adjoint (CGT) du comité d'entreprise d'Amiens-Nord. Une source proche du dossier a confirmé ces informations à l'AFP.

"Mettre la pression sur la direction"

Le directeur de production de l'usine, Michel Dheilly, et le DRH de l'usine, Bernard Glesser, sont retenus "dans le calme" "entre l'usine et les bureaux de la direction", dans une salle de réunion dont la porte est bloquée par un imposant pneu agraire, a rapporté M. Jurek.

La CGT avait rendez-vous lundi matin avec le directeur, mais "toute l'équipe de weekend", soit 200 salariés, est venue "pour essayer de mettre la pression sur la direction" selon M. Jurek.

"On veut revenir à la table des négociations, c'est-à-dire un plan de départs volontaires et voir s'il y a un repreneur, et s'il n'y a pas de repreneur, un plan de départs volontaires pour tout le monde avec énormément de fric", a lancé M. Jurek. La CGT espère l'application d'une version "améliorée" d'un plan de départs volontaires abandonné en 2012.

La rédaction