BFMTV

Gironde: des raviolis pour les enfants dont les familles ne paient pas la cantine

Les enfants dont les parents ne paient pas la cantine se voient servir un repas de substitution, dans les écoles de Gironde. (Photo d'illustration)

Les enfants dont les parents ne paient pas la cantine se voient servir un repas de substitution, dans les écoles de Gironde. (Photo d'illustration) - AFP

Les écoles primaires de La Teste-de-Buch, en Gironde, ont décidé de fournir des repas de substitution aux élèves dont les parents n'ont pas réglé le paiement de la cantine. Une mesure qui divise.

"Une mesure discriminante" pour certaines mères de famille. La ville de Teste-de-Buch, en Gironde, a décidé de servir aux enfants, dont les parents n'ont pas payé la cantine de l'école, des raviolis en guise de menu de substitution, rapporte La Dépêche du Bassin. Le plat peut être servi indéfiniment, jusqu'au règlement de l'impayé. Les autres élèves, eux, peuvent déguster le menu du jour.

Les mères de famille indignées

Cette mesure, mise en place l'an dernier, indigne plusieurs mères, qui font part de leur désarroi sur les réseaux sociaux. Pour elles, il "existe d'autres solutions plutôt que d'impliquer les enfants dans les problèmes d'adultes". 

Contacté par La Dépêche du Bassin, Jean-Bernard Biehler, adjoint à l'éducation, précise que plusieurs démarches sont entamées avant de servir ce fameux repas de substitution aux enfants:

"Nous envoyons une lettre de relance, puis une seconde en cas de non-réponse. Nous prenons contact avec la famille en nous rendant dans les écoles, ou parfois même sur le lieu de travail d’un des parents. Si à l’issue, aucune solution n’est trouvée, une procédure contentieuse est lancée et nous pouvons être amenés à désinscrire l’enfant de la cantine. Mais si malgré cela, l’enfant est à la cantine le midi, nous ne pouvons pas le laisser le ventre vide. Il a alors le droit au repas de substitution".

A.Mi