BFMTV

Gare du Nord 2024: la consultation publique sur le projet controversé de rénovation s'ouvre ce mercredi

La Gare du Nord

La Gare du Nord - Philippe LOPEZ / AFP

Cette consultation publique s'ouvre ce mercredi jusqu'au 8 janvier. Tous les citoyens et la mairie de Paris pourront faire part de leurs propositions autour du projet controversé de rénovation de la Gare du Nord.

Une consultation publique concernant le projet de rénovation et d'agrandissement de la Gare du Nord s'ouvre ce mercredi, selon le Parisien. Les travaux, très controversés, coûteront 600 millions d'euros et devraient s'achever en 2024, avant les Jeux Olympiques de Paris.

Une consultation publique jusqu'au 8 janvier 2020

Pendant cette consultation qui doit s'achever le 8 janvier 2020, tous les citoyens pourront s'informer sur l'étendue du projet, le commenter et proposer des pistes de réflexion. Une réunion ouverte à tous aura lieu le 3 décembre à l'Atrium de l'Etoile du Nord situé dans le 10e arrondissement. 

Dès ce mercredi, des registres sont proposés dans les arrondissements du secteur de la Gare du Nord. Ils pourront être consultés le 5 décembre dans le 9e arrondissement, les 28 novembre, 18 décembre et 7 janvier pour le 10e arrondissement, les 13 décembre et 6 janvier dans le 18e et les 11 décembre et 6 janvier dans le 19e arrondissement. La garde du Nord mettra également un registre à disposition les 26 novembre et 2 décembre. L'enquête est également proposée en version numérique sur le site registre-numérique.

La Ville a nommé 4 experts pour retravailler le projet

La Ville de Paris avait remis en cause le projet début octobre, s'inquiétant de "la dimension commerciale" qui "ne doit pas prendre le dessus sur les services rendus aux usagers", selon l'adjoint parisien à l'urbanisme Jean-Louis Missika et la maire du 10e arrondissement Alexandra Cordebard.

La Ville a alors décidé de nommer trois architectes/urbanistes et un économiste chargés de "formuler des pistes d'amélioration à transmettre à la commission d'enquête publique- pour la partie qui relève du permis de construire- et aux parties prenantes- pour les aménagements hors permis" d'ici le 19 décembre, selon un communiqué.

Le permis de construire, bloqué une première fois en 2018, doit être délivré après cette consultation. 

Alexandra Jaegy