BFMTV

Fin de vie : "Ma mère méritait de partir sobrement", confie une élue EELV

Sandrine Rousseau (EELV)

Sandrine Rousseau (EELV) - -

Ce lundi un collectif de citoyens rend ses conclusions sur la fin de vie à F. Hollande après avoir interrogé des médecins, des hommes politiques et des associations sur la fin de vie. S. Rousseau (EELV) a vu sa mère mourir. Elle souhaite la légalisation de l'euthanasie.

Doit-on autoriser l'euthanasie ? A-t-on le droit de mourir dans la dignité ? La question soulevée en France depuis plusieurs années pourrait obtenir quelques réponses ce lundi avec la remise d'un rapport à François Hollande par un collectif de citoyens ayant interrogé les experts de la question (politique, médecins, associations). Dans ce Dans ce contexte, une élue EELV du Pas-de-Calais appelle à la légalisation du suicide assisté. Sandrine Rousseau a vu sa mère mourir. Elle a mis fin à ses jours chez elle, en septembre dernier, à l'aide de médicaments. "Comme pour l'IVG, explique-t-elle ça existait sans loi, donc c'est hypocrite, ça se fait chez soi, c'est dangereux".
>> Faut-il légaliser l'euthanasie ?

Écoutez son témoignage ce lundi sur RMC avec Jean-Jacques Bourdin.

|||

INFO PLUS

La proposition 21 du candidat François Hollande: "Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".- Loi Léonetti (2005) : dernier texte sur l'euthanasie. Il permet de soulager des patients au stade terminal avec des produits anti-douleurs au point d'en "abréger la vie".
- Rapport Sicard (déc. 2012) : contre l'assistance médicale au suicide - Rapport du CCNE (juillet 2013) : pas d'euthanasie ou de suicide assisté dans la loi

La rédaction