BFMTV

Expulsions: des manifestations de lycéens prévues vendredi

Lycéens mobilisés à Paris pour le retour de Khatchik, un jeune Arménien expulsé samedi.

Lycéens mobilisés à Paris pour le retour de Khatchik, un jeune Arménien expulsé samedi. - -

Le co-président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a appelé à la mobilisation et indiqué qu'il se trouverait lui-même avec les lycéens à la Bastille.

Lycéens, étudiants et enseignants ont prévu de manifester vendredi à l'appel des syndicats UNL, Fidl, Unef et FSU. Selon nos informations, ils doivent se mobiliser, en cette veille des vacances de la Toussaint, avec blocages de lycées et rassemblement place de la Bastille à Paris.

Ce jeudi déjà, des milliers de lycéens se sont rassemblés à Paris pour réclamer le retour des élèves étrangers expulsés, après le renvoi vers son pays de la collégienne kosovare Leonarda Dibrani. La révélation de cette expulsion mercredi par le Réseau éducation sans frontières avait déclenché un tollé à gauche contre le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Le co-président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a indiqué jeudi qu'il se trouverait lui-même dans le cortège. Sur notre antenne, il a également appelé les Français "à être dans la rue avec nos jeunes". "Nos jeunes sont en train de faire un cours d'instruction civique appliqué: défendre les principes de la République française", a-t-il estimé.

"Retour de Khatchik et de Leonarda"

Ce jeudi, devant le lycée parisien Charlemegne, on pouvait entendre scander "retour de Khatchik et de Leonarda, leur place est ici". Les adolescents rassemblés exigeaient ainsi les retours de Khatchik Kachatryan, élève au lycée parisien Camille-Jénatzy expulsé samedi vers l'Arménie, et de Leonarda Dibrani, collégienne du Doubs remise à la police lors d'une sortie scolaire et expulsée le 9 octobre.

M. R. et M. T.