BFMTV

Enfant séquestré : les voisins « surpris »

-

- - -

Dans l'Aveyron, les parents de Dylan, 7 ans, ont été mis en examen pour avoir séquestré et maltraité leur fils pendant des années. Des voisins témoignent, consternés et surpris.

« Il était difficile ». C'est ainsi que les parents de Dylan, 7 ans, justifient le traitement qui lui a été réservé pendant plusieurs années : enfermé dans une petite chambre éclairée et verrouillée de l'extérieur, aux volets toujours fermés, dans leur pavillon situé dans un quartier résidentiel de Millau dans l'Aveyron. L'enfant, qui n'avait pour meuble qu'un matelas imbibé d'urine avec un sommier, « vivait dans des conditions pires que dans une cellule de prison, et ce depuis plusieurs années », a expliqué le procureur de la République, ajoutant que son père le battait fréquemment. Les deux parents ont été mis en examen jeudi 5 mars pour « privations de soins » et « abandon moral » avant d'être écroués. Dylan a lui été placé en famille d'accueil.

« Un enfant qui avait l'air normal »

Chez les voisins qui ont découvert l'histoire dans la presse, c'est la consternation et la surprise. Brigitte Amourou habite la maison d'en face. « Surprise » quand elle a appris la nouvelle, elle explique : « pour moi, l'enfant n'avait pas l'air d'être séquestré, ni maltraité. On le voyait régulièrement dehors ; on ne l'a jamais vu avec des coups, on ne l'a jamais entendu hurler ou crier. C'est un enfant qui avait l'air normal. En tant qu'infirmière j'ai été une ou deux fois chez eux, mais rien ne m'a laissé penser ce qui a été découvert. Si c'est vrai, c'est grave, parce qu'ils donnaient bien le change et nous avons été vraiment aveugles pour se rendre compte de rien du tout. »
Tout aussi étonné, un autre voisin ajoute : « On trouvait bizarre que le gamin ne soit pas scolarisé. Mais la mère nous disait que les centres sociaux s'en occupaient, qu'ils leur cherchaient une place parce que c'était un gamin hyperactif. »

La rédaction, avec Pierre Viaud