BFMTV

EN VIDÉO - Guillaume, berger urbain, organise des transhumances de moutons en banlieue

-

- - -

Toutes les semaines, avec notre rendez-vous "Moi je", BFMTV.com vous propose de découvrir le portrait d'une personnalité à travers son métier, atypique, novateur ou méconnu. Rencontre cette fois avec Guillaume Leterrier, berger urbain.

"On a appris à penser mouton", sourit Guillaume qui organise depuis un peu plus de trois ans des transhumances ovines urbaines. Son terrain de prédilection, la banlieue nord parisienne. "On va de spot en spot à la recherche de coins de praire, de haies ou de feuillards", poursuit-il.

Et à l’en croire, c’est plutôt facile à trouver. "Contrairement à ce que l’on pense, il y a beaucoup d’espaces verts en banlieue et de bonne qualité qui plus est." Une herbe grasse, pleine de cellulose qui donne à ses moutons un goût très persillé.

Mais en plus de la vente de sa viande, l’éleveur a noué des partenariats avec des mairies, comme celle de Garges-lès-Gonesse dans le Val-d’Oise. Les municipalités peuvent ainsi faire des économies en ayant recourt aux moutons pour la tonte de leurs espaces verts. Surtout, comme l’explique son acolyte Julie Lou Dubreuilh, le mouton est multiservices. "Le mouton fait du bien aux gens, il fertilise les prairies, il nourrit les insectes. Un mec avec son casque et sa tondeuse, il ne rend pas tous ces services."

Boris Courret