BFMTV

Emma, Gabriel, Jade... Voici les 10 prénoms les plus donnés dans votre département

Sans surprise, Gabriel et Emma restent les prénoms les plus donnés aux petits garçons et aux petites filles. Le top 10 est cependant loin d'être identique dans tous les départements.

Comme chaque année, l'Insee dévoile le classement des prénoms les plus attribués en France. En 2019, on note peu de changement par rapport à 2018 : Emma et Gabriel restent les plus populaires devant Jade, Louise, Léo, Raphaël...

On note cependant des différences d'un département à l'autre. En Corse, les prénoms féminins les plus populaires sont par exemple Ghjulia et Livia. Rose et Mia parviennent également à se placer en tête dans plusieurs départements comme la Haute-Savoie, la Vendée, les Hautes-Pyrénées...

Les prénoms féminins les plus populaires sont...

La carte ci-dessous rassemble les trois prénoms féminins les plus attribués dans chaque département en 2019. Cliquez sur les départements pour afficher le classement. Si la carte ne s'affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

Chez les garçons aussi, quelques prénoms originaux se démarquent, comme Malo, prénom le plus attribué dans les Côtes-d'Armor. Tiago est également très populaire, arrivant par exemple en tête dans les Ardennes ou la Haute-Saône.

La carte ci-dessous rassemble les trois prénoms masculins les plus attribués dans chaque département en 2019. Cliquez sur les départements pour afficher le classement. Si la carte ne s'affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les prénoms les plus populaires près de chez vous, nous avons également listé les top 10 de chaque département.

Pour afficher ce classement, écrivez le nom (Nord, Finistère...) ou le numéro (59, 29...) d'un département dans la barre de recherche ci-dessous. Si la liste ne s'affiche pas correctement sur votre appareil, cliquez ici.

En tout, 753.000 bébés sont nés en France en 2019, soit "soit 5.200 naissances de moins qu’en 2018" précise l'Insee dans son étude:

Le nombre de naissances baisse chaque année depuis cinq ans, mais à un rythme qui ralentit au fil des années. Alors que la baisse était de 2,4 % en 2015, elle est passée à 1,9 % en 2016 puis 1,8 % en 2017, 1,4 % en 2018 et 0,7 % en 2019. Entre 2000 et 2015, le nombre de naissances est resté supérieur à 790 000 chaque année, avec un pic en 2010 à 832 800 naissances.
Louis Tanca Journaliste BFMTV