BFMTV

Turbulette, savon, produit hydratant: ce que contiendra la "bébé box" offerte aux jeunes parents

Un bébé (illustration)

Un bébé (illustration) - DIDIER PALLAGES / AFP

Le secrétariat d'Etat à la Protection de l'enfance a confirmé mardi soir la distribution - pour le moment limitée à 180.000 exemplaires avant un possible élargissement - de "bébé boxes" à destination des jeunes parents de quartiers populaires et de zones de revitalisation rurale. Il en a détaillé le contenu.

Les parents de nouveau-nés recevront à partir de février 2022 des "bébé box" à la maternité, occasion pour le personnel de faire passer des messages de prévention, a confirmé mardi le secrétariat d'Etat à la Protection de l'enfance. "Chaque objet véhicule et symbolise un message qui a vocation à aider les parents. Il servira de support au dialogue avec les familles à la maternité", indique le cabinet du secrétaire d'État Adrien Taquet. Ainsi la bébé box contiendra une turbulette, qui permettra d'expliquer comment coucher le bébé pour éviter tout accident comme la mort subite du nourrisson.

Un album permettra de sensibiliser les parents à l'importance de l'éveil artistique et culturel du nourrisson, des interactions avec les parents, de les encourager à lire à leur enfant sans attendre qu'il aille à l'école. Un savon permettra de promouvoir les produits naturels et d'alerter sur les perturbateurs endocriniens et produits chimiques, quand un produit hydratant permettra de rappeler à la mère qu'elle doit prendre soin d'elle et ne pas s'oublier. Plutôt qu'un boîte, il s'agira d'un sac en bandoulière. Pour le gouvernement, il s'agit d'une "invitation à sortir, à ne pas s'oublier en tant que parent, à aller faire du sport ou des activités à l'extérieur".

Un rapport de Boris Cyrulnik

180.000 box seront distribuées à partir de février dans les maternités des communes ayant des quartiers prioritaires et les communes de revitalisation rurale. Le dispositif sera évalué à l'été avant d'être sans doute étendu à l'ensemble du territoire. La "bébé box" figure parmi les initiatives pour sensibiliser les parents à l'importance des 1.000 jours allant du début de la grossesse aux deux ans de l'enfant, avec une appli et un site (www.1000-premiers-jours.fr).

Le psychiatre Boris Cyrulnik a remis en septembre 2020 à la demande du gouvernement un rapport sur les 1.000 premiers jours de l'enfant, qui "conditionnent la santé et le bien-être de l'individu tout au long de sa vie", selon le secrétariat d'Etat. À partir de la semaine prochaine, les futurs parents vont recevoir un livret par la poste, dès la déclaration de grossesse, leur donnant des repères sur le sommeil, les écrans, l'allaitement, l'alimentation, la dépression post partum et la prévention des violences.

R.V. avec AFP