BFMTV

Clôture de Parcoursup vendredi soir à 23h59, 54.000 bacheliers toujours sans proposition

La plateforme Parcoursup (Photo d'illustration)

La plateforme Parcoursup (Photo d'illustration) - BFMTV

La procédure d'admission Parcoursup s'achève ce vendredi soir, à 23h59. Ce jeudi, 88% des lycéens avaient reçu au moins une proposition par rapport à leurs voeux d'orientation.

Alors que la procédure d'admission Parcoursup se termine ce vendredi soir à 23h59, 88% des lycéens français ont reçu au moins une proposition, ce qui représente le même taux que l'année dernière à la même période. Selon le tableau de suivi quotidien du ministère de l'Éducation, il reste ainsi 54.000 bacheliers (sur 662.363 candidats lycéens) sans proposition ce jeudi, soit 8% de l'ensemble des lycéens.

Cela représente 21.169 lycéens supplémentaires sur le carreau par rapport à l'année dernière, mais ce chiffre est à mettre en perspective avec le nombre plus important de candidats cette année. En effet, 22.000 lycéens de plus sont inscrits sur la plateforme par rapport à 2019. 48.000 lycéens de plus ont eu leur bac en juin 2020 par rapport à 2019. 

Ouverture de milliers de places supplémentaires

Selon le tableau de suivi quotidien de la procédure Parcoursup, 4% des jeunes ont quitté la plateforme à ce jour, ayant trouvé autre chose avant d'avoir une proposition; et plus de 90.000 si on ajoute les réorientations.

Tous les lycéens à qui il n'a pas été proposé de solution ne sont pas encore en recherche de formation, mais ils seront tous contactés par mail ou par téléphone afin de se voir proposer un accompagnement. "Nous trouverons une solution pour chacun de nos jeunes", a promis la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal devant le Sénat cet après-midi.

Fin de la procédure principale

Bien que la procédure principale s'achève ce vendredi soir, les lycéens pourront toujours s'inscrire sur la procédure complémentaire mise en place par le gouvernement, qui recense les places laissées vacantes dans certaines formations. 9000 lycéens sont ainsi accompagnés par les commissions rectorales, pour faire évoluer leurs voeux ou trouver des formations qui leur conviennent hors de leur secteur. 

Selon nos informations, cette procédure complémentaire "offrira 7500 formations supplémentaires et courra jusqu'en septembre". "Notre objectif est que chacun ait une place qui lui convienne", avait assuré Jean-Michel Blanquer le 7 juillet.

Plus d'un millier de nouvelles formations en apprentissage devraient être créées d'ici la rentrée de septembre, ainsi que 3000 places supplémentaires en BTS. Les universités ont également été sollicitées pour créer de nouvelles places, afin d'accueillir le nombre sans précédent de bacheliers diplômés cette année.

Véronique Fèvre avec Jeanne Bulant