BFMTV

Bac: l'épreuve scientifique jugée trop simple par les élèves de premières L et ES

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - AFP

Ils ont planché ce lundi matin sur les sciences. Mais pour certains élèves de premières L et ES, cette épreuve anticipée du baccalauréat a été "une grosse blague".

Fini les matières scientifiques pour les élèves de premières L et ES. Ces lycéens ont passé ce lundi matin leur épreuve anticipée de sciences, qui était commune aux deux filières. Au menu de cette heure et demie d'examen qui compte pour l'obtention du baccalauréat: les troubles de la vision, une réflexion sur les énergies renouvelables et en troisième partie une question d'alimentation, plus précisément sur les œufs et leur mode de conservation.

Pour certains lycéens qui n'ont pas manqué de partager leur joie sur les réseaux sociaux, l'épreuve était "trop simple", "ils te donnent tout dans les documents". Cet examen de sciences a même été pour eux "une grosse blague".

Certains se sont même sentis humiliés tellement ce qui leur a été demandé leur a semblé facile.

Mais pour d'autres lycéens, l'épreuve n'a pas été une partie de plaisir. Sans compter qu'ils n'avaient pas le droit d'utiliser la calculatrice.

D'autres, visiblement fâchés avec les matières scientifiques, ont vu les choses sous un autre angle et semblent ravis de ne plus avoir à se pencher sur la physique ou les sciences de la vie et de la terre.

Pour les corrigés, c'est ici.

Céline Hussonnois-Alaya