BFMTV

Bac: copies volées, épreuves à repasser

Les lycéens auront le choix de repasser l'épreuve de mathématiques mercredi ou de préférer la session de septembre.

Pas de chance pour 61 lycéens parisiens. Après le vol de leur copie, ils devront repasser l'épreuve de mathématiques. Si les circonstances du vol en lui même attendent d'être élucidées par l'enquête policière, le ministère de l'Education prévenu samedi a pris des dispositions d'urgence. Sachant que les notes doivent être enregistrées au plus tard le 30 juin, pour publication des résultats le 5 juillet, le ministère a choisi de faire replancher les élèves.

"Le baccalauréat, ce sont plus de 4 millions de copies qui sont réparties entre plusieurs dizaines de milliers de correcteurs qui les emmènent chez eux tous les ans. Il y a des pertes ou des vols de copies. S'il n'y en a que soixante et une sur 4 millions, c'est un taux tout à fait raisonnable. Il n'y a aucune incidence sur les vœux APB (admission post-bac) étant donné que nous avons choisi la date du 28 juin", assure Philippe Tournier, secrétaire général des personnels de direction à l'Unsa (SNPDEN) . 

Mercredi ou septembre 

Deux options s'offrent à eux: repasser l'épreuve de mathématiques mercredi 28 juin dans le même centre d'examen ou attendre la session de rattrapage du 12 septembre. Dans le premier cas, les correcteurs corrigeront les copies l'après-midi.

Sur le total de 61, 44 élèves ont été prévenus, assure l'administration. Les 17 restants ne répondent pas, ou n'ont pas fourni le bon numéro de téléphone lors du remplissage de leur dossier. Le ministère assure que d'ici lundi matin, tous seront prévenus. Tandis que certains ont déjà opté pour la session de septembre, d'autres ont profité du week-end pour réfléchir. Selon nos informations, six des candidats concernés viennent du lycée Gerson, le détail des autres n'étant pas précisé.

Si le vol de copies n'est pas rare, ce énième couac fait désordre après les multiples erreurs enregistrées pour ce cru 2017. Déjà lundi dernier, 17.889 candidats du baccalauréat technologique avaient dû repasser vendredi l'épreuve de LV1 espagnol. Le sujet donné était le même que celui proposé à la session de septembre 2016.

David Namias avec Véronique Fèvre