BFMTV

"Droits humains" contre "droits de l'Homme", une pétition est lancée

La Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789. Illustration de Jean Jacques François Le Barbier.

La Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789. Illustration de Jean Jacques François Le Barbier. - Wikimedia

L'expression des "droits humains" est employée par de nombreux pays, notamment anglo-saxons, pour désigner ce que l'on nomme encore en France les droits de l'Homme, avec un grand "H". Une nuance typographique qui sert à notifier que l'on parle de l'espèce, non du genre. Mais cette précaution, qui n'apparaît qu'à l'écrit, n'est pas suffisante pour le Collectif droits humains qui a lancé une pétition en faveur d'un changement de vocable.

"Nous, actrices et acteurs indépendant-e-s de la société civile, soutenu-e-s par des personnalités, associations, organismes publics… demandons que l’expression 'droits de l’Homme' soit immédiatement supprimée de la terminologie officielle des instances et des institutions de la République Française pour être remplacée par l’expression 'droits humains'", est-il indiqué su le site du collectif.

Alors faudrait-il rebaptiser notre chère "Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen" de 1789? Le collectif répond par la négative avançant dans Le Parisien "qu'on ne refait pas l'Histoire". En revanche, certains intitulés pourraient trouver avantage à parler de droits humains, tels la Commission nationale consultative des droits de l'Homme ou encore le titre d'ambassadrice pour les droits de l'Homme. Pas sûr, en revanche, que la Ligue des droits de l'Homme voit cette modification sémantique d'un bon oeil.