BFMTV

Directeur poignardé a Woippy : "C’est bizarre, les élèves l’appréciaient", se souvient Philippe

-

- - -

Que s'est-il passé ? C'est la question que se posent les habitants de Woippy dans la banlieue de Metz, après la découverte dans la nuit de mardi à mercredi du corps sans vie du directeur de l'école élémentaire Paul Verlaine.

Depuis mercredi c‘est l’incompréhension qui règne à Woippy près de Metz dans l’Est du pays. Le directeur de l’école élémentaire de la commune a été retrouvé mort lardé de coup de couteaux dans sa voiture dans une position assez particulière. L'homme a été poignardé à une dizaine de reprises. Sa voiture était garée sur un parking discret du centre-ville. Aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux. Le corps a été découvert dans une étrange position : sur le siège passager avant, les jambes repliées dans le dos et la tête sur le tableau de bord. L'homme apprécié de tous, parents et enfants, dirigeait l'école élémentaire Paul Verlaine depuis 2 ans. Il avait une compagne, père de deux enfants.

"Une personne aussi gentille"

Philippe est membre de l'association des parents d'élèves. Il ne comprend pas ce qui s'est passé. Tous semblaient apprécier une personne ouverte et impliquée. "C’est bizarre ! Une personne aussi gentille que lui, aussi ouvert. Il était très apprécié des parents. Il serrait la main aux parents et les élèves étaient contents de le voir. Il était ouvert et c’était un très bon directeur proche des parents et des élèves. Quand les choses n’allaient pas, il fallait lui dire. Il y avait moins de bagarre qu’avant aussi. A mon avis, c’est que les élèves l’appréciaient".

La rédaction