BFMTV

Directeur de théâtre qui a foncé sur l'Elysée: "Les soupapes ont lâché", dit son assistante

Attilio Maggiuli a foncé dans les grilles du palais de l'Elysée au volant de sa voiture.

Attilio Maggiuli a foncé dans les grilles du palais de l'Elysée au volant de sa voiture. - -

Claudine Simon, assistante du directeur du théâtre de la Comédie italienne de Paris qui a foncé sur les grilles de l'Elysée, explique que la baisse des subventions a guidé Attilio Maggiuli vers ce geste fou.

Jeudi, Attilio Maggiuli, 67 ans, a foncé dans les grilles du palais de l'Elysée au volant de sa voiture. Un geste pour dénoncer la baisse des subventions allouées à son petit théâtre, la Comédie Italienne, situé près de la gare Montparnasse à Paris.
Légèrement blessé par le choc, Attilio Maggiuli a été hospitalisé avant d'être placé en garde à vue pour "dégradation d'un bien d'utilité publique", "mise en danger de la vie d'autrui" et "violences volontaires". Dans une semaine, s'il le demande, il pourra rencontrer la ministre de la Culture. « Un choc » a témoigné sur RMC vendredi Claudine Simon, l'assistante d'Attilio Maggiuli. Cette dernière savait son directeur très en colère. Mais là pour elle, ça va trop loin. « A un moment, y’a des soupapes de sécurité qui lâchent ». Selon Claudine Simon, le théâtre a perdu depuis 2009 "la moitié de la subvention de la ville de Paris, qui est passée de 30 000 à 15 000 euros". Et l’établissement ne reçoit plus rien du Conseil Régional, qui versait auparavant 30 000 euros. Il y a dix ans, Attilio Maggiuli avait déjà fait une grève de la faim pour sauver son théâtre.

La rédaction avec J. Droz