BFMTV

Dieudonné : le Conseil d'Etat valide l'interdiction du spectacle à Tours

Jacky Sigaux, le manager de Dieudonné, annonce au public l'annulation du spectacle à Nantes.

Jacky Sigaux, le manager de Dieudonné, annonce au public l'annulation du spectacle à Nantes. - -

Le tribunal d'Orléans a interdit la représentation prévue ce vendredi soir à Tours. En réaction, les avocats du polémistes ont déposé un référé devant le Conseil d'Etat.

Saisi en référé, le Conseil d'Etat a confirmé l'interdiction du spectacle prévu ce vendredi soir à Tours, au lendemain d'une première décision de la plus haute juridiction administrative qui allait dans le même sens, selon une décision lue par le juge des référés Jacques Arrighi de Casanova.

"Dieudonné pourrait proposer dès ce soir un autre spectacle", a déclaré à la sortie de l'audience publique au Conseil d'Etat, son avocat

"Nous ne sommes pas à l’abri d’avoir une décision exceptionnelle en notre faveur demain", a ajouté Maître Sanjay Mirabeau.

Le tribunal administratif d'Orléans avait confirmé, vendredi à la mi-journée, l'arrêté d'interdiction du spectacle de Dieudonné prévu le soir même à Tours.

 "On sera encore là demain", a déclaré, après la lecture de la décision, l'un des conseils de Dieudonné, Me Sanjay Mirabeau, en référence à un troisième arrêté, après ceux de Nantes et Tours, interdisant le spectacle du polémiste à Orléans.

Le tribunal administratif d'Orléans doit rendre samedi à 11 heures sa décision sur le recours de Dieudonné contre cet arrêté pris par le maire d'Orléans qui interdit le spectacle le soir même au Zénith de la ville.

Jeudi, c'est à Nantes que le spectacle avait été annulé, selon la décision du Conseil d'Etat.

"La requête de la SARL 'Les productions de la Plume' et de M. M'bala M'bala est rejetée", dit l'ordonnance du juge des référés du tribunal administratif d'Orléans.

Ce qui avait entraîné la sollicitation par les avocats de Dieudonné d'une audience en référé devant le Conseil d'Etat, qui s'est tenue à 17h30 ce vendredi.

L'un des avocats de Dieudonné, Me Sanjay Mirabeau, avait plus tôt déclaré qu'il envisageait "a priori" de saisir le Conseil d'Etat pour contester cette décision. "Je ne suis pas persuadé qu'on soit audiencés, puisqu'une décision à déjà été rendue au Conseil d'Etat", avait-il toutefois dit sur BFM TV.

Jeudi, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait obtenu l'annulation du spectacle prévu à Nantes de l'humoriste, accusé de proférer des propos antisémites, devant le Conseil d'Etat, saisi en référé, c'est-à-dire en urgence.

|||Interdiction du spectacle de Dieudonné : victoire pour la République ?

La rédaction