BFMTV

Des familles sans logis occupent la direction de l'action sociale à Paris

BFMTV

Elles connaissent les hébergements précaires dans des hôtels ou parfois la rue, les difficultés de scolarisation des enfants: des familles sans domicile ont occupé mercredi la direction de l'action sociale à Paris, pour réclamer de meilleures conditions d'hébergement, avant d'en être évacuées par la police.

Une centaine de personnes, selon la police, environ 130 selon l'association Droit au logement (Dal), accompagnées de nombreux enfants, ont pénétré en milieu de journée dans les locaux de la direction de l'action sociale, de l'enfance et de la santé, située non loin de la place de la Bastille.

Elles dénonçaient la "dégradation importante de la prise en charge des familles avec enfants sans logis à Paris", a expliqué le porte-parole du Dal, Jean-Baptiste Eyraud.

Depuis que l'aide sociale à l'Enfance (Ase, dépendant de la ville de Paris), qui a "une obligation de protection des enfants à la rue et de leur famille", a délégué cette obligation au Samu social, en charge du 115 le numéro pour SDF, de nombreuses familles sont envoyées dans des hôtels de grande banlieue, entraînant des problèmes de scolarisation pour les enfants très éloignés de leurs écoles, a-t-il expliqué.

La mairie de Paris a fermement démenti ces deux points, assurant qu'aucune famille dépendant de la ville n'était transmise au Samu social et que toutes étaient hébergées sur le "territoire parisien".

D. N. avec AFP