BFMTV

Des campements de migrants du nord-est parisien évacués dès jeudi matin

-

- - BFM Paris

L'annonce intervient quelques heures après que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a pris "l'engagement d'évacuer d'ici la fin de l'année les campements du nord-est parisien".

Des campements de migrants insalubres à cheval sur le nord-est parisien et la Seine-Saint-Denis doivent être démantelés jeudi matin, ont annoncé ce mercredi la préfecture de police de Paris et la préfecture de la région Ile-de-France.

L'annonce intervient quelques heures après que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a pris "l'engagement d'évacuer d'ici la fin de l'année les campements du nord-est parisien", lors des annonces gouvernementales sur l'immigration.

Entre 1.500 et 3.000 personnes

Selon les estimations des associations et des autorités, entre 1.500 et 3.000 exilés vivent dans des tentes aux abords du périphérique parisien, dans des conditions de plus en plus dégradées.

Ce n'est pas l'ensemble des camps qui seront évacués jeudi, puisque les forces de l'ordre doivent "procéder au démantèlement des campements illicites installés au niveau de la Porte de la Chapelle et de l'Avenue du Président Wilson à Saint-Denis, ainsi qu'à la mise à l'abri" des occupants, ont annoncé les préfectures dans un communiqué commun.

Le préfet de région Michel Cadot et le préfet de police Didier Lallement tiendront une conférence de presse à 05H30, en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo.

Cy.C avec AFP