BFMTV

Découvrez la mystérieuse tablette d'Apple

-

- - -

Islate, iPad, iTablet ? Même son nom est un mystère. Le nouveau produit Apple sera dévoilé ce mercredi soir. Découvrez à quoi cette tablette tactile risque de ressembler et de servir...

Dévoilé ce mercredi soir (19h, heure de Paris), le nouveau bijou d'Apple se fait désirer depuis des mois, donnant lieu à toutes sortes de rumeurs et de fantasmes. Cette tablette tactile extra-fine, à mi chemin entre mini-ordinateur et baladeur, devrait être dotée d'un écran de 10 pouces (25 centimètres), d'une webcam intégrée pour la visiophonie, d'une connectivité internet par wifi et/ou par le réseau de téléphonie mobile 3G. L'utilisateur pourrait télécharger films, magazines, journaux, livres...

Un secret savamment distillé par Apple

Des analystes estiment que ce nouvel appareil serait vendu entre 600 et 1 000 dollars, soit entre 400 et 700 euros. Mais tout cela n'est que rumeurs, car, comme toujours, Apple cultive le secret... C'est même sa marque de fabrique, son outil marketing, comme l'explique François Sorel, spécialiste des nouvelles technologies sur RMC : « Comme toujours avec Apple, le secret est au centre de la réussite ; ça fait partie du marketing. »
Pour vous en rendre compte: tapez « Apple Tablet » dans Google : plus de 23 500 000 résultats apparaissent, des milliers de blogs... Toute la planète en parle depuis des mois, mais personne au monde ne possède d'information viable. Parce que le géant américain verrouille totalement sa communication: c'est la mise en scène du suspense.

Preuve de l'hystérie : un blog américain a proposé 10 000 dollars à tout internaute en possession de photos, 20 000 pour une vidéo, et 100 000 à qui lui apporterait le produit ! Une offre bien évidemment interdite par les avocats d'Apple. L'entreprise à la pomme qui orchestrerait elle-même des fuites de fausses informations pour les tester sur le public et faire sa publicité à moindres frais. En 2007, l'iPhone aurait bénéficié ainsi gratuitement d'une couverture médiatique estimée à 400 millions de dollars.

La rédaction, avec Nicolas Marsan