BFMTV

Déconfinement: le retour à l'école devrait se faire sur la base du volontariat

Le retour à l'école se fera sur la base du volontairiat.

Le retour à l'école se fera sur la base du volontairiat. - AFP

Le retour à l'école, prévu à partir du 11 mai selon le calendrier présenté par le ministre de l'Education nationale, ne devrait pas être obligatoire. L'Elysée a évoqué cette "piste de travail" avec les maires ce jeudi.

Jean-Michel Blanquer avait prévenu en début de semaine: le retour à l'école sera très progressif. Alors que le calendrier d'une rentrée des écoliers, collégiens et lycéens étalée sur trois semaines reste toujours à confirmer, l'Elysée précise ce jeudi que ce retour ne devrait pas obligatoire et devrait se faire sur la base du volontariat. La présidence de la République a évoqué cette "piste de travail", qui ne concernerait pas les enseignants, lors d'un échange avec des maires et des élus locaux.

"Il y aura une concertation avec le recteur pour que ceux qui ne rentrent pas à l'école, qui devront justifier", rappelle Caroline Cayeux, la maire Divers droit de Beauvais, dans l'Oise.

Une rentrée en ordre dispersée

Mardi, devant la commission de l'Education de l'Assemblée nationale, le ministre de l'Education nationale avait annoncé un calendrier du retour à l'école à partir du 11 mai, "après une pré-rentrée pour les enseignants", pour les classes de "es classes de grandes sections, de CP et de CM2. Puis à partir du 18 mai, pour les classes de 5e, de 3e, de Première et de Terminale, et enfin le 25 mai pour tous. Jean-Michel Blanquer avait précisé que ces éléments restaient "à stabiliser".

Le ministre de l'Education nationale a également indiqué mardi que les classes devraient se faire à partir du 11 mai par petit groupe de 15 élèves au maximum. Le ministre a évoqué quatre situations pour les élèves lors de la rentrée: soit ils seront en classe, soit en enseignement à distance, soit à l’étude, soit en activité physique à l’extérieur, "si la commune est en mesure d'en mettre en place".

L'Elysée annonce que le plan de déconfinement sera présenté "aux alentours de mardi". "Le Président de la République a pris un engagement très clair, Jean Castex présentera son plan aux élus en début de semaine, sans doute mardi", précise l'Elysée. Tous les détails du plan abouti seront ensuite connus début mai, en concertation avec les élus locaux.

Justine Chevalier