BFMTV

Coronavirus: un médecin compose une chanson pour remercier les Français de leur soutien

Des Français à leurs fenêtres pour applaudir les soignants en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, le 30 mars 2020 (photo d'illustration)

Des Français à leurs fenêtres pour applaudir les soignants en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, le 30 mars 2020 (photo d'illustration) - Geoffroy Van Der Hasselt-AFP

Depuis le début du confinement, les Français se mettent à leur fenêtre tous les soirs à 20h00 pour applaudir les soignants qui affrontent quotidiennement l’épidémie de coronavirus. Très sensible à ce geste, le professeur Beny Charbit a composé une chanson de remerciement.

Chaque soir, les Français applaudissent les soignants, et ces derniers le leur rendent bien. Certains, touchés par cette initiative citoyenne, redoublent d’imagination pour les remercier de leur soutien. C’est le cas du professeur Beny Charbit, anesthésiste réanimateur au CHU de Reims, qui laisse parler ses émotions dans une chanson qu’il a lui-même composée. 

"Je vous entends de ma fenêtre battre des mains (...) Comme jamais applaudis, nous relèverons le défi (...) Vos battements de mains se transformeront demain en des battements de coeur pour ces malades qui ont peur", chante-t-il au piano, en duo avec la chanteuse professionnelle, Julie Jacquot.

"Emotion unique"

Ces paroles, Beny Charbit les a écrites un soir, alors que résonnaient les applaudissements de 20h00 qui lui procurent une "émotion unique", précise-t-il sur sa page Facebook.

"Je trouvais important de remercier les gens comme ils le font avec nous en respectant le confinement et en nous applaudissant. J’ai le sentiment qu’ils ont compris que le confinement n’était pas une entrave, mais un moyen de se protéger et si ce n’est de se protéger soi-même, de protéger les autres", explique le professeur à France Bleu.

Depuis qu’il a partagé sa chanson sur les réseaux sociaux, Beny Charbit dit avoir reçu de nombreux messages de remerciements et de soutien, "et ça fait du bien", livre-t-il. "J’espère que nous resterons unis, que de ces heures confinés restera la solidarité", clame-t-il dans sa chanson. 

Ambre Lepoivre