BFMTV

Coronavirus: un drive-test mis en place par un laboratoire de Villefranche

Le laboratoire Dyomedea-Neolab réalise, chaque jour, une vingtaine de tests de dépistage du coronavirus au sein du drive qu'il a installé devant ses bâtiments.

Chaque jour, des dizaines de voitures font la queue devant le laboratoire Dyomedea-Neolab de Villefranche-sur-Saône (Rhône). Ce dernier a, en effet, mis en place un système de drive, permettant à des patients munis d'une ordonnance de réaliser des tests de dépistages du coronavirus, sans avoir à sortir de leurs voitures. 

"Les tests ont d'abord démarré pour le personnel de santé, au sens large, à savoir les médecins, les pharmaciens, les dentistes et les infirmiers. Une partie des tests est maintenant ouverte à toute population présentant des signes cliniques avec des facteurs de comorbidité. C'est-à-dire des personnes qui peuvent être diabétiques ou souffrir d'insuffisance respiratoire et d'insuffisance cardiaque", détaille sur BFM Lyon la biologiste Véronique Milon.

Une vingtaine de tests effectués chaque jour

Une jeune femme explique, sur notre antenne, être venue se faire tester en raison d'une maladie dont elle est atteinte, le syndrome de Marshall, qui provoque d'importantes poussées de fièvre. 

"Pour me soigner, il faut savoir si je n'ai pas le Covid-19", ajoute-t-elle, depuis l'habitacle de sa voiture.

Une vingtaine de tests sont effectués chaque jour devant le laboratoire. Ce dernier s'attend cependant à augmenter la cadence, dans les jours à venir, après l'annonce, par le gouvernement, de son plan de dépistage massif des Français.

Elodie Poyade avec Clément Boutin