BFMTV

Coronavirus: un critérium de vélo d'appartement pour collecter des dons

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Franck Fife- AFP

Les dons levés grâce à cette opération iront à l'Alliance "Tous unis contre le virus" lancée avec l’AP-HP et l’Institut Pasteur.

"Pédalons tous unis, dans nos appartements, dans nos maisons, dans nos caves, nos greniers". Voilà le mot d'ordre de deux adeptes du vélo qui ont lancé cette semaine "le critérium des confinés".

L'idée est simple: pédaler sur son vélo d'appartement afin de lever des fonds qui iront à l'alliance "Tous unis contre le virus" de l'AP-HP et de l'Institut Pasteur. Une cagnotte sur le site de la Fondation de France a d'ores et déjà été mise en ligne. 

L'idée est née de deux amoureux du vélo, un Parisien et un Angevin, contraints avec le confinement de lâcher la bicyclette pour le vélo d'appartement ou le "home-trainer" sa version moderne et connectée. 

"C’est vrai que le vélo me manquait pas mal. Quand les sorties ont été réduites, je me suis fait livrer un home-trainer. Mais je trouvais que ça n'avais pas beaucoup de sens de rouler comme ça, un peu pour rien", explique Jérôme Sorrel, co-organisateur du défi et auteur de plusieurs livres sur le vélo.

La décès du parent d'un ami à cause du Covid-19 sera le déclencheur final de ce défi, monté avec Xavier Cadeau, entrepreneur et créateur du blog Weelz, consacré au vélo.

"Pédaler pour remercier les soignants"

Le temps fort du critérium des confinés aura lieu le 2 mai, qui jusque-là s'annonce être l'avant-dernier samedi du confinement. Ce jour-là, les organisateurs invitent le maximum de monde à pédaler sur son vélo d'appartement, pour quelques kilomètre seulement ou beaucoup plus.

"Faisons-en sorte que ce 2 mai 2020 soit une belle journée où nous pédalons tous non pas pour garder la forme mais bien pour remercier celles et ceux qui nous ont aidés à la garder ou la retrouver", résument les organisateurs. 

Les participants peuvent aussi se prendre en photo ou en vidéo en train de pédaler et relayer les hashtags #criteriumdesconfines #criteriumdesconfinees.

Le vélo, mode de transport du déconfinement

Le défi a aussi un but sous-jacent: mettre l'accent sur le vélo, de plus en plus vu comme une solution de mobilité indispensable au déconfinement.

"Le vélo au début du confinement a été un peu montré du doigt, et puis en fait tout le monde réalise que le vélo est peut-être le mode de transport post confinement, c’est triste d’avoir besoin d’une épidémie et d’un confiement pour se rendre compte que c’est un super outil", souligne Jérôme Sorrel.

Plusieurs villes, dont Paris, réfléchissent à mettre en place des aménagements cyclables temporaires après le confinement, pour faciliter les trajets à vélo et soulager les transports en commun. 

Carole Blanchard