BFMTV

Congé parental: comment ça marche en Europe?

En Europe, les conditions du congé parental varient suivant les pays

En Europe, les conditions du congé parental varient suivant les pays - -

François Hollande doit annoncer jeudi soir une réforme du congé parental, afin que celui-ci soit mieux partagé entre les parents. L’occasion de faire un tour d’Europe de ce dispositif.

Dans le cadre d'une "convention de l'égalité" entre femmes et hommes, François Hollande présentera jeudi une réforme du congé parental pour éviter aux mères d'être trop souvent éloignées du marché du travail et encourager ainsi les pères à prendre une partie du congé. Mais au fait comment fonctionne ce dispositif dans l’Union européenne? Tour d’horizon où les conditions varient en fonction des Etats.

> Pour rappel en France...

A la fin du congé de maternité, chacun des deux parents peut prendre un congé parental d’éducation à condition d’avoir une ancienneté d’au moins un an dans son entreprise à la date de la naissance de l’enfant. La loi prévoit une durée d'un an maximum avec la possibilité de la prolonger deux fois, mais doit prendre fin au plus tard au troisième anniversaire de l’enfant. Il prend la forme soit d’une réduction du temps de travail soit d’une suspension du contrat de travail. Pas de rémunération, la CAF verse un complément de libre choix d’activité de 556 euros.

> En Suède

Premier pays européen à instaurer un congé parental, en 1974, la Suède propose aussi un des systèmes les plus avantageux. Le congé, à partager entre les deux parents, est de 480 jours soit 16 mois, dont 13 indemnisés à hauteur de 80% du salaire. De plus, il peut être pris jusqu'au huitième anniversaire de l'enfant.

> En Allemagne

Au pays d'Angela Merkel, les deux parents ont également droit à un congé d'éducation, "l'Elternzeit". Avec l’accord de l’employeur, il est possible de reporter jusqu’à 12 mois de ce congé à la période située entre le troisième et huitième anniversaire de l’enfant. Les parents salariés peuvent percevoir environ 70% de leur salaire net si celui-ci ne dépasse pas 1.700€ par mois. Outre ce congé rémunéré, chacun des deux parents a droit à un congé non rémunéré d’une durée de deux ans.

> En Italie

Le congé parental est accordé pendant une période maximale de 11 mois (dans le cas où le père prend au moins trois mois) que les parents peuvent prendre séparément ou au cours de la même période jusqu'au huitième anniversaire de l'enfant. Le parent reçoit 30% de son salaire seulement pour les six premiers mois.

> En Espagne

Les parents ont droit à un congé parental pour s'occuper de leur enfant jusqu'à ses trois ans mais ils ne recevront aucune rémunération. En revanche, il peut être aussi pris à temps partiel jusqu'aux huit ans de l'enfant, le salaire étant alors proportionnellement réduit.

> Au Portugal

Les parents peuvent opter pour un congé parental de 120 jours rémunéré à 100% de leur revenu de référence ou de 150 jours à 80% de ce revenu. Pour des raisons de santé, les quarante-deux premiers jours qui suivent la naissance sont réservés aux mères. Ensuite les parents peuvent se partager la période restante, en bénéficiant d’un bonus de 30 jours si chacun des deux utilise au moins 30 jours consécutifs ou deux périodes de quinze jours de congé.