BFMTV

Comment se forme le "black bloc" dans une manifestation?

Cette pratique manifestante consiste à s'infiltrer dans un cortège pacifique pour pratiquer des violences et des dégradations contre tout ce qui représente le capitalisme.

Pour ce 1er-Mai, les autorités en redoutent entre 1000 à 2000 dans le cortège parisien. Les casseurs regroupés en black bloc sont la bête noire des forces de l'ordre: difficiles à appréhender en amont, ils ont également une capacité de dispersion très efficace qui complique l'interpellation après les violences.

• Comment se créé un black bloc?

Derrière le terme black bloc se trouve une pratique manifestante que les experts appellent la "stratégie du coucou", nous explique Antoine Heulard, notre reporter qui a enquêté sur le phénomène:

"Comme ces oiseaux qui pondent des oeufs dans le nid des autres, ici les manifestants ont besoin d’un cortège qui n’est pas le leur et qu’ils infiltrent, habillés comme monsieur et madame tout le monde voire grimés en manifestants CGT ou FO", détaille-t-il.

Un signal est lancé à un point donné du défilé, lors duquel des manifestants "se changent très rapidement, en enfilant des vêtements noirs et des masques de protection", ajoute notre reporter. Ils prennent alors la tête du cortège et procèdent à des dégradations de commerces, de banques ou de mobiliers urbains.

• Comment échappent-ils aux fouilles?

Tout est minutieusement préparé en amont. Le repérage du parcours de la manifestation est effectué dès la déclaration officielle en préfecture. Les militants cachent alors du matériel sur différents points du parcours avec des voitures non verrouillées, dans des halls d’immeubles ou du mobilier urbain comme des bouches d’égout. 

Pour se procurer des objets pouvant servir d'armes ou de projectiles, certains redoublent d'inventivité, explique Antoine Heulard:

"Certains se font même livrer des colis dans des points relais situés sur le parcours, ce qui leur permet d'accéder à leur matériel en ayant passé les contrôles de sécurité"

• Pourquoi est-il compliqué de procéder à des interpellations?

Quand la police, après sommation, se met à charger ces casseurs, ces derniers se replient dans le cortège pacifique. Les manifestants "traditionnels" forment, malgré eux, un bouclier contre les forces de l'ordre. Ils ont alors le temps de retirer leurs vêtements noirs, d'abandonner leurs matériels et de se fondre dans la foule ou d'évacuer le secteur de la manifestation.

• Qui pratique cette technique de dissimulation?

En avril dernier, Guillaume Farde, spécialiste des questions de sécurité nous expliquait que les manifestants pratiquant le black bloc sont généralement des militants d'ultra-gauche se rassemblant autour de leur aversion commune contre le capitalisme et le libéralisme économique.

Parmi ces groupes se trouvent aussi bien des anarchistes, des écologistes, des féministes, ou des étudiants qui sont néanmoins généralement "bien insérés socialement, avec un emploi souvent qualifié. Le mouvement est enfin mixte: près d'1/3 des participants au black bloc sont des femmes", précisait Guillaume Farde. Enfin, ils n'ont pas de hiérarchie définie ni de leader officiel.

Esther Paolini