BFMTV
Société

Comment Noël est-il célébré à l'étranger?

Une étoile de Noël à Bremerhaven, en Allemagne

Une étoile de Noël à Bremerhaven, en Allemagne - Patrik STOLLARZ / AFP

Noël au KFC, distribution de cadeaux en rimes... À l'approche des fêtes, petite sélection non-exhaustive des us et coutumes de Noël chez nos voisins.

Nombreux sont les pays dans le monde qui s’apprêtent à célébrer Noël. Si en France Noël rime avec famille, sapin, huîtres, foie gras, distribution de cadeaux le 25 décembre… d’autres pays adoptent des traditions bien différentes. Tour d’horizon.

Au Japon, un Noël au KFC

Au Japon, Noël prend des airs de Saint-Valentin. Le réveillon se fait le plus souvent en couple. Les célibataires tentent pour leur part d’obtenir un rendez-vous ce soir-là. Mais la coutume la plus insolite consiste à manger du poulet frit à Noël. Une tradition initiée par la chaîne de fast food KFC en 1974 après une campagne de publicité qui aura séduit les Japonais, désormais habitués à se précipiter chaque année dans les restaurants du groupe.

En Italie, les cadeaux apportés par une sorcière

De l’autre côté des Alpes, Noël débute dès le 8 décembre, jour de décoration du sapin. Côté table, le repas de Noël se termine par une part du traditionnel Pannetone, une brioche fourrée de fruits secs et confits. Le 25 décembre, c’est le "Babo Natale" ou le "Gesu Bambino" (Petit Jésus) qui apportent les cadeaux selon les régions. La veille de l’Épiphanie, c’est la Befana (sorcière) qui joue le rôle de deuxième Père Noël et se charge de distribuer des jouets aux enfants. Son passage marque ainsi la fin des festivités.

Selon la légende, les rois mages demandèrent leur chemin à une vieille femme pour se rendre à Béthléem offrir des cadeaux à Jésus. Mais la Befana refusa de les accompagner et fut prise de remords. Elle partit alors à la recherche des rois mages avec un panier rempli de gâteaux qu’elle offrait aux enfants qui passer sur son chemin.

En Russie, Noël se fête le 7 janvier

Interdites depuis la révolution et jusqu’en 1991, les festivités de Noël se célèbrent le 7 janvier, date du calendrier orthodoxe en Russie. Les cadeaux sont distribués par le père Givre (équivalent du père Noël) et Babouchka (une grand-mère qui l’aide à accomplir sa tâche) à l’occasion du Nouvel An, le 31 décembre. Une fête beaucoup plus attendue par la population russe.

En Allemagne, la tradition des bougies de l’Avent

Outre-Rhin, Noël est une fête particulièrement importante. Chaque dimanche du mois de décembre, les Allemands allument une bougie supplémentaire sur la couronne de l’Avent. Chaque maison, magasins, ou encore églises dispose d’une ou plusieurs couronne(s) de l’Avent suspendue(s) au plafond.

Connu pour être les inventeurs de la tradition du sapin de Noël, les Allemands ne décorent ce dernier que le 24 décembre, avant le réveillon au cours duquel il est coutume de déguster un menu composé d’une oie grillée.

En Espagne, les rois mages distribuent les cadeaux

Les Espagnols réveillonnent eux aussi le 24 décembre. En revanche, ils doivent patienter jusqu’au 6 janvier pour recevoir leurs cadeaux. En effet, cette date, fériée en Espagne, symbolise la présentation de Jésus aux rois mages. Du côté des gourmandises, c’est le touron, sorte de nougat, qui est la plus appréciée par les familles espagnoles pendant les fêtes.

En Suède, un Noël en poésie

Les fêtes de Noël débutent le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie, en Suède. À cette occasion, les Suédois défilent dans les rues et mangent des brioches au safran appelées "Lussekatter". Le 24 décembre, la tradition veut que chaque cadeau offert s’accompagne de vers en rimes. Ces derniers sont parfois rédigés en commerce mais il reste préférable de les écrire soit même.

P.L