BFMTV

Cigarette électronique : bientôt interdite dans les lieux publics ?

La cigarette électronique pourrait être interdite dans les lieux publics.

La cigarette électronique pourrait être interdite dans les lieux publics. - -

Un rapport sur la cigarette électronique est remis ce mardi à la ministre de la Santé, Marisol Touraine par le professeur Dautzenberg, pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme. L'objectif est de mieux encadrer son utilisation en France.

Vous aimez inhaler les vapeurs de votre cigarette électronique à table au restaurant ? Il faudra sans doute dans quelque temps que vous vous leviez, et sortiez dehors comme un banal fumeur de tabac. C’est en tout cas ce que préconise un rapport remis ce mardi à la ministre de la santé Marisol Touraine. Les experts chargés en mars dernier par le ministère de la Santé de faire une évaluation de la cigarette électronique formulent une vingtaine de recommandations. Parmi elles : l'interdiction dans les lieux publics, l'interdiction aux mineurs ou encore la vente dans des établissements agréés (avec une charte de conduite pour vendre ce produit).

Inventée en Chine et interdite au Brésil

Inventé en Chine en 2005, la cigarette électronique connaît un engouement croissant en France. Selon les fabricants, le produit serait utilisé par au moins 500 000 personnes avec un chiffre d’affaires avoisinant les 100 millions d’euros, un montant équivalent au marché des produits permettant d’arrêter le tabac. La cigarette électronique est interdite dans plusieurs pays, dont la Turquie, le Brésil, l'Argentine et Singapour. D'après le ministère joint par la rédaction de RMC, une décision devrait être prise sur les propositions du rapport d'ici vendredi.

« Très important pour prévenir l’entrée dans le tabagisme des jeunes »

Dominique Bacrie, médecin, directrice de la Fondation du souffle (qui rassemble tous les acteurs impliqués au plan national dans la lutte contre les maladies respiratoires) est absolument favorable à l’interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics. « Depuis 2007, explique le médecin, il est interdit de fumer dans les lieux publics. Ce serait dommage de revenir en arrière. Par ailleurs, le vapotage (fait de fumer la vapeur des cigarettes électroniques – ndlr) passif, on ne sait pas vraiment ce que ça va donner. L’image du tabac et l’image du fumeur sont beaucoup moins présentes dans une société où il est interdit de fumer dans les lieux publics et c’est très important pour prévenir l’entrée dans le tabagisme des jeunes ».

« Interdire c’est renvoyé les fumeurs vers le tabac »

Jacques Le Houezec est pharmacologue et spécialiste de la dépendance tabagique. Et il n’est pas spécialement favorable à une interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics. « Je pense que si on impose cette interdiction, les fumeurs de cigarettes électroniques vont avoir l’impression d’être renvoyés vers le tabagisme. Ils auraient l’impression d’être vu comme des fumeurs alors que les vapoteurs dans leur majorité arrêtent le tabagisme ».

Tugdual de Dieuleveult avec A.Roger