BFMTV

Chômage: 8.900 demandeurs d'emploi de plus en janvier

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

A un mois des élections municipales, le chômage est à nouveau en hausse de 0,3% en janvier.

La courbe du chômage ne s'est encore pas inversée au premier mois de 2014. Selon les chiffres publiés ce mercredi 26 janvier par le ministère du Travail, 8.900 nouveaux chômeurs de catégorie A se sont inscrits à Pôle emploi en janvier, pour atteindre un effectif de 3.316.200 personnes. Toutes catégories confondues, le nombre de chomeurs s'établit à 5.597.700 (voir encadré).

Le nombre de demandeurs d'emploi a donc crû de 0,3% par rapport au mois précédent, et de 4,4% par rapport à la même période en 2013. Une hausse que le ministère du Travail impute principalement à l'augmentation du nombre de seniors sans emploi. Le nombre de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans en catégories A, B et C a ainsi progressé de 1,1% sur un mois en janvier, et de 11,4% sur un an.

Les cinq catégories de demandeurs d'emploi

> En catégorie A: les personnes n'ayant exercé aucune activité dans le mois, celle que regardent les médias et le gouvernement

> En catégories B et C: les chômeurs qui ont travaillé plus ou moins de 78 heures sur la période

> En catégories D et E: ceux dispensés de rechercher activement un emploi, pour des raisons variées telles qu'une maladie ou une formation

Le chômage des jeunes reste stable

En revanche, la catégorie des jeunes reste stable en janvier, sur une tendance à la baisse qui atteint 3,5% depuis avril pour les moins de 25 ans.

Une amélioration principalement liée aux contrats aidés. Le communiqué du ministère rappelle ainsi que "l'objectif de 100.000 jeunes embauchés en emplois d’avenir a été atteint" et que 13.000 recrutements dans ce cadre ont eu lieu en janvier.

Le ministère du Travail reste par ailleurs optimiste. Il assure que "les seules données de janvier n’indiquent pas encore la tendance du 1er trimestre 2014".

Les services de Michel Sapin attirent l'attention sur "la progression des embauches en janvier". Car les entrées à Pôle emploi en catégories A, B et C ont bien diminué, de 0,7% en janvier, mais moins que les sorties (-1,8%).

Le ministère pointe en outre "la bonne tenue de l’intérim et les perspectives de reprise de l’activité". "Autant de signes que l’année 2014 permettra de renouer durablement avec les créations d’emploi", veut croire le gouvernement.

La rédaction